Bien choisir sa planche de Stand Up Paddle 

0
153
Randonnée en paddle

Le littoral du Finistère est une véritable invitation aux sports de glisse : kitesurf, surf, planche à voile, et de plus en plus, le paddle. Vous souhaitez vous jeter à l’eau et vous confronter aux éléments ?

Le paddle vous attire ? Voici quelques conseils pour bien choisir votre Stand Up Paddle.

 

Le paddle : pour une pratique occasionnelle ou régulière ?

Avant d’acquérir un paddle, le premier critère à prendre en compte est votre niveau et la pratique que vous souhaitez avoir, occasionnelle ou régulière.

Quel est votre objectif ?

Effectuer des randonnées sur des eaux tranquilles ou vous lancer dans la course / Race ?

Si vous possédez déjà une expérience du surf ou du kitesurf, ou d’un autre sport de glisse, vous serez rapidement à l’aise sur votre paddle et les critères de sélection à l’achat seront différents.

Si vous êtes totalement débutant en la matière, privilégiez une planche de taille plus importante : vous y tiendrez plus facilement en équilibre.

La forme de votre planche différera également de celle d’un pratiquant averti.

 

Paddle, pour quelle pratique ? Quelle forme de paddle pour quelles spécificités ?

Les objectifs de votre pratique, ainsi que sa fréquence, sont déterminants pour choisir votre planche. En effet, chaque forme de paddle possède ses spécificités.

 

Les principaux points à retenir

• Long ou court ? Plus une planche est longue et / ou étroite plus elle va vite.
• Large ou étroit ? Plus la planche est large, plus est stable.
• Tail (queue) arrondi ou carré ? Plus sa queue est pointue à l’arrière, plus elle tourne
facilement lorsque vous effectuez des manoeuvres.
• Nose (nez) pointu ou arrondi ? Plus son nez est pointu, meilleure sera la glisse.

 

L’épaisseur

La taille et l’épaisseur de votre planche doivent également être choisies en fonction de votre poids, pour garantir une stabilité et une flottabilité optimales. Plus la planche est épaisse, plus elle a de prise au vent.

Il existe deux épaisseurs de planche : 10 cm, conseillée pour les gabarits de moins de 55 kg, environ, et 15 cm, pour les gabarits de plus de 90 kg.

 

La pagaie

La pagaie aussi dépend de votre pratique et de votre taille.

Acquérir une pagaie réglable en trois parties vous permet de l’utiliser dans toutes les circonstances. Pour une balade tranquille, vous pouvez régler la même pagaie en mode long, pour une sortie plus sportive en mode plus court et pour du surf en mode encore plus court.

Découvrir le Finistère en paddleQuel modèle pour quelle pratique ?

• Le paddle de surf : c’est la plus petite planche du marché. Facile à manier pour prendre les vagues, avec son nez arrondi.
• Le paddle All-Round, ou polyvalent, est assez court, avec ses deux bouts arrondis, et se
situe entre le surf et le paddle de balade. Il permet donc à la fois de pratiquer sur une mer
d’huile comme de prendre les vagues.
• Le paddle de balade : assez large, avec un bout arrondi et un nez pointu. Idéal pour les
débutants car stable.
• Le paddle Touring : c’est le même style que le précédent mais en moins large et en plus
long, donc plus rapide.
• Le paddle Race : c’est la plus longue planche et aussi la plus étroite du marché. Le paddle
race (ou « course » en anglais) est destiné aux adeptes de la vitesse et donc aux experts.

Coucher de soleil

Un paddle gonflable ou rigide ?

Généralement moins cher qu’un rigide, l’avantage d’opter pour un modèle gonflable réside
évidemment dans sa facilité de transport. Inutile de posséder un fourgon ou des barres de toit pour aller jusqu’à l’eau.

En outre, les matériaux utilisés et la construction multi-couches en font un objet particulièrement résistant, souvent plus qu’une simple planche rigide, notamment en rivière.

L’inconvénient est qu’il peut parfois sembler long ou difficile à gonfler, selon les modèles.

Enfin, un paddle gonflable ne vous permettra pas de vous adonner à la Race. Ce type de paddle est davantage destiné à une pratique occasionnelle, familiale, ou aux débutants.

Le paddle rigide, bien que plus encombrant, est synonyme de performance, maniabilité et réactivité. Les sportifs les plus aguerris pourront se livrer à des figures au plus près des vagues avec des sensations de glisse plus intenses.

Concernant le budget à prévoir pour votre paddle, les prix varient énormément d’un modèle à l’autre. N’hésitez pas à les comparer. Comptez entre 300 € et 1400 € pour un paddle gonflable.

Voilà, il ne reste plus qu’à vous jeter à l’eau ! Toutes les plages du Finistère sont un véritable terrain de jeux pour les amateurs de glisse !