Les tiers-lieux dans le Finistère : des espaces partagés

0
70
Les tiers-lieux dans le Finistère

Multiformes, composites, les tiers-lieux sont de nouveaux espaces de travail ouverts. Les acteurs aux compétences diverses et complémentaires s’y côtoient. S’ils possèdent pour la plupart différentes fonctionnalités, leur objectif est commun : faire se rencontrer des personnes aux profils variés, autour d’échanges informels mais aussi de projets partagés. Espaces de coworking ou fab labs, voici un tour d’horizon des tiers-lieux du Finistère.

Les tiers-lieux, c’est quoi ?

Il existe différentes appellations pour désigner ces nouveaux espaces de travail. On parle d’espaces de coworking ou de travail partagé, de fab labs (laboratoires de fabrication), mais aussi, pour les « geeks », de hackerspaces, ou de makerspaces.

Espaces physiques aménagés, les tiers-lieux dans le Finistère se sont développés en lien avec le déploiement numérique et dépendent d’associations, de collectivités territoriales. Mais aussi via des entreprises, dont certaines ouvrent aussi leurs locaux aux télétravailleurs. Lieux de la diversité, espaces de convivialité, différents d’un centre d’affaires impersonnel constitué de bureaux privatifs, les espaces de coworking se veulent initialement ouverts au travail partagé. Ces espaces favorisent les échanges et la création de réseaux. Leur philosophie est celle de l’économie collaborative, avec des spécificités propres à chacun d’entre eux.

Pour quels utilisateurs du Finistère ?

Ouverts à tous, en particulier aux travailleurs nomades, aux télétravailleurs, les tiers-lieux font le bonheur de tous ceux qui n’ont pas de bureau, par choix ou par nécessité. Différents métiers s’y côtoient : rédacteur, conseiller immobilier, développeur, consultant en marketing, formateur…. avec des compétences parfois complémentaires. Des interactions peuvent ainsi se créer par le partage de savoir-faire autour d’un projet commun. Cela permet la création de partenariats et l’activation de réseaux. Ce sont aussi des lieux de lien social favorisant les échanges informels, présents partout sur le territoire.

Les avantages des tiers-lieux

Différentes motivations animent les utilisateurs des tiers-lieux, qui offrent des avantages à la fois humains et financiers.

Sur le plan humain

Les usagers des tiers-lieux affichent avant tout leur volonté de dissocier leur lieu de travail et leur domicile (88 %) 1. Il s’agit de pouvoir se concentrer lorsqu’on ne dispose pas d’un coin pour travailler chez soi, lorsqu’on est en colocation ou que l’on a de jeunes enfants. De même, lorsqu’on travaille à domicile, on peut facilement être distrait par une tâche domestique qui reste en attente. Limiter l’isolement (78 %) figure aussi parmi les principaux objectifs des télétravailleurs ou des freelances.

Ils y trouvent un espace de socialisation comme dans une véritable entreprise et y créent des liens informels. Lors de la pause café notamment, ou via des événements tels que des petits-déjeuners et des afterworks organisés. Les utilisateurs des tiers-lieux souhaitent aussi y développer un réseau et des collaborations professionnelles (77 %), et pourquoi pas faire vivre des projets ensemble. Ces espaces de travail sont aussi utilisés comme un lieu d’accueil pour les clients (70 %). En effet, les locaux fonctionnels permettent de recevoir clients et fournisseurs en offrant une image sérieuse de son entreprise, ce qui renforce aussi sa crédibilité.

Sur le plan financier

L’autre avantage des tiers-lieux en tant qu’espaces de coworking se situe sur le plan financier.
En effet, ils permettent de réduire les frais de fonctionnement et les charges qu’engendrerait un bureau privé avec un loyer régulier à payer et un bail à honorer. De plus, l’utilisateur est dispensé des taxes qu’il devrait verser s’il disposait d’un local professionnel (taxe d’habitation, taxe foncière).

L’autre principal avantage est la flexibilité d’utilisation qui permet de réduire les coûts si vous ne travaillez que deux jours par semaine, par exemple. Rares sont les tiers-lieux qui demandent un engagement en faisant signer par avance un contrat de 6 mois.

Spécificités et fonctionnement des espaces de coworking

La convivialité et la souplesse d’utilisation font partie des atouts développés par les tiers-lieux pour inciter les coworkers du Finistère à s’y installer.

Mise en avant de l’espace

Il s’agit d’espaces parfois atypiques, comme une ancienne maison aux plafonds hauts, où le salon sert de salle de réunion, la chambre de bureau, ou bien, dans un style plus moderne, un loft aménagé avec du mobilier industriel, en mode open space. Dans tous les cas, l’accent est mis sur la convivialité et le bien-être. Des lieux communs partagés comme une cuisine ou un espace détente sont également présents. Le cadre doit être propice à la fois à la concentration et aux échanges, tout en ayant pignon sur rue.

Des formules flexibles

Pratiques et moins onéreux qu’un local professionnel, les tiers-lieux affichent différentes formules pour les travailleurs nomades. Des formules à l’heure, à la demi-journée, la journée, à la semaine ou au mois sont possibles. On peut également réserver, selon les adresses, un bureau deux jours par semaine. Le mode de fonctionnement s’adapte avec souplesse aux habitudes de chacun et des formules différentes sont mises en place pour les nomades ou les adhérents. Il est aussi possible de réserver une salle pour une réunion, une formation, un séminaire. Ou, tout simplement un bureau pour un rendez-vous client ou un entretien professionnel.

Différents services sont généralement proposés : internet haut débit, visioconférence, reprographie, café, cuisine et même douche pour les sportifs. Certaines adresses offrent des services similaires à ceux des centres d’affaires, avec une domiciliation d’entreprise et une gestion du courrier.

Zoom sur les fab labs

Certains tiers-lieux sont associés au développement des pratiques numériques, comme le réseau mondial des fab labs2. Des lieux où il est possible, par exemple, de venir imprimer un objet en 3D. On parle aussi de hackerspace, makerspace et fabLab, les trois appellations revêtant des complémentarités en termes de compétences.

Moyennant une participation financière modique, ces lieux sont ouverts à tous, artistes, bricoleurs, designers, développeurs… Des outils de fabrication numérique sont mis à disposition comme des machines à commandes numériques, des outils mécaniques et électroniques, permettant la réalisation d’objets. On peut y trouver, entre autres, une découpeuse laser et vinyle, un scanner 3D et une imprimante 3D. Mais également, une scie à ruban, une fraiseuse numérique, ainsi que du matériel classique de bricolage. Les fab labs permettent de créer de manière collaborative, de réaliser des prototypes et de fabriquer des objets uniques tels que des visières de protection pour les soignants ou encore des capteurs de la qualité de l’air. Des ateliers sont organisés pour former les utilisateurs à la manipulation des machines.

Les tiers-lieux dans le Finistère

Si vous êtes à la recherche d’un tiers-lieux dans le Finistère, d’un espace de travail près de chez vous ou d’un fab lab, consultez la carte des tiers-lieux ou des espaces de coworking.

1 : http://bretagne.direccte.gouv.fr/sites/bretagne.direccte.gouv.fr/IMG/pdf/les_tierslieux_de_travail_partage_en_bretagne.pdf

2: laboratoires de fabrication