De Plouguerneau à Roscoff : les trésors de la côte nord

636
Plouguerneau Roscoff ile vierge Ménéham île de Batz

Sur la côte nord du Finistère, de somptueux paysages s’offrent au regard, tandis qu’une atmosphère iodée unique enveloppe le spectateur. À cheval entre le pays des Abers et le pays du Haut-Léon au départ de Plouguerneau, en direction de Roscoff et l’île de Batz en passant par Ménéham, de grands espaces offrant une pure bouffée d’oxygène se laissent parcourir par les amoureux de la nature.

L’île Vierge

Plouguerneau Roscoff ile vierge Ménéham île de BatzAu cours de votre visite du pays des Abers, rien de tel qu’un séjour sur l’île Vierge, au large de Plouguerneau, pour vous offrir le dépaysement le plus total. Pour vous détendre en vous déconnectant de la vie sur le continent, laissez-vous tenter par une nuit dans la maison des gardiens de phare, un éco-gîte d’exception. Avec pour seuls voisins les oiseaux et les poissons.

Laissez-vous bercer par la mélodie des vagues et du vent, au pied du plus haut phare d’Europe, avec 82,5 m. Pour parvenir au sommet, il vous faudra grimper 365 marches. À la clé une vue panoramique à couper le souffle.

Au petit matin, vous pouvez rejoindre la Grève blanche à Plouguerneau, longue étendue de sable blanc, sur laquelle souffle un vent de liberté. À partir de là, longez le GR34 et laissez se dérouler sous vos yeux une succession de massifs dunaires, de longues plages de sable blanc aux eaux turquoise.

Le pays Pagan

C’est ainsi qu’est appelée cette partie de la côte nord, qui s’étend de Plouguerneau jusqu’à Goulven, en passant par Guissény, Kerlouan, Brignogan-Plages, Plounéour-Trez. Sur cette portion du littoral, se découvre avec ravissement une succession de plages de sable, massifs dunaires et de roches de granit aux formes inventives.

À ne pas manquer : le fabuleux site de Ménéham à Kerlouan !

Son implantation a démarré en 1756 avec l’édification d’un corps de garde, occupé par la milice et par la suite par des douaniers. Puis, à partir de 1840, le hameau de Ménéham s’étend, niché au milieu des rochers. Il est habité par des « paganis », vivant à la fois de la terre et de la mer.

Aujourd’hui restauré, Ménéham (En savoir plus) forme un petit village pittoresque au pied de l’océan où il fait bon s’arrêter. Son histoire y est retracée en différents espaces, où se côtoient des ateliers d’artisanat d’art, un gîte d’étape, une auberge. Profitez-en pour déguster une bolée de cidre et une crêpe dans un des restaurant de Ménéham afin de goûter à la tradition bretonne.

Saint-Pol-de-Léon

En poursuivant votre route vers la pointe de Roscoff, vous traversez la commune de Saint-Pol-de-Léon. Berceau de l’agriculture bretonne, avec ses champs de choux-fleurs, choux, artichauts, endives, tomates. C’est aussi à Saint-Pol-de-Léon que se situe la célèbre SICA. La coopérative des producteurs de légumes et des horticulteurs bretons, qui ne cultivent que sur la côte nord.

Roscoff

Ancienne cité corsaire, Roscoff s’est développée d’abord comme un port de commerce. En arpentant ses charmantes ruelles, on peut admirer d’anciennes maisons en granit du XVIe et XVIIe siècles. Ces bâtisses témoignent du passé florissant de la ville.

Roscoff se révèle également à travers la thalassothérapie et les bienfaits procurés par l’eau de mer et les algues. De nombreuses personnes fréquentent ses établissements pour des cures. Ils viennent s’octroyer une pause cocooning à la journée.

Ainsi, c’est également depuis le port du Bloscon, à Roscoff, où la Brittany Ferries a installé son siège social, que s’effectuent les liaisons outre-manche. Plusieurs départs de ferries ont lieu régulièrement en direction de l’Irlande, à Cork, et du Royaume-Uni, à Plymouth.

À visiter

Ce musée retrace l’histoire des cultivateurs qui traversaient la Manche pour aller vendre leurs oignons aux Anglais, au XIXe siècle ; le premier d’entre eux fut surnommé Johnny. À travers différents espaces d’exposition, on découvre les aspects de la vie quotidienne de l’époque. L’oignon de Roscoff bénéficie de l’A.O.C (Appellation d’Origine Contrôlée) depuis 2009 et de l’A.O.P (Appellation d’Origine Protégée) depuis 2013.

Tenue par des récoltants et transformateurs, cette conserverie artisanale ouvre ses portes aux visiteurs. Ils sont là pour vous révéler tous les secrets des algues.

 

Contrastant avec les paysages rugueux des alentours, ce jardin, classé jardin remarquable, abrite plus de 3500 espèces exotiques et tropicales. Issues d’Afrique du Sud, d’Océanie, d’Amérique du Sud, des Canaries, de Madère etc., les plantes sont cultivées en plein air sous le climat breton.

Téléchargez également le programme des activités à faire aux alentours.

L’île de Batz

L’île de Batz est une île protéiforme qui abrite des paysages aux couleurs multiples. Entre côte sauvage, campagne, champs de pommes de terre, plage de sable fin, petit port de pêche et de plaisance. Il suffit d’un quart d’heure de bateau pour rejoindre l’île de Batz au départ de Roscoff. Et il vous faudra à peine une journée pour en faire le tour.

Parmi les curiosités de l’île de Batz, les amateurs de botanique peuvent découvrir le jardin Georges Delaselle, un jardin où se côtoient des espèces rares, dans des ambiances exotiques disparates (palmeraie, cacteraie…)

Activités sportives entre terre et mer

La région, avec son littoral découpé, se prête particulièrement à la randonnée. De nombreux circuits sont proposés, à découvrir seul ou entre amis.

Bien évidemment, qui dit bord de mer dit sports nautiques. On peut à peu près tout faire dans cette partie du département : du paddle à Brignogan-Plages ou du surf à Kerlouan, se balader en kayak pour rejoindre les petites îles, embarquer à bord d’un bateau pour faire de la voile, s’adonner à la marche aquatique…

Découvrez le char à Voile !

En effet, le centre nautique de Plouescat propose de vous initier au char à voile dans la baie du Kernic. Laissez-vous tenter par de nouvelles sensations de vitesse sur des plages grandioses, au pied de l’océan.

Mais également, le Centre de glisse de Santec permet également de savourer des sensations fortes en osmose avec le milieu marin : char à voile, kayak, surf, bodyboard, stand up paddle, wingfoil.

Article précédentLes bons réflexes pour se prémunir des arnaques à l’étranger
Article suivantLe Woofing : une aventure humaine solidaire