Toallita, artiste plasticienne et rappeuse brestoise.

364
Toallita

Mathilde Cormier, alias Toallita est une artiste pluridisciplinaire. Une véritable touche-à-tout passionnée qui aime valoriser l’art et sa ville natale, Brest.

Des Beaux-Arts à Marteau

Mathilde, 28 ans, née à Paris mais brestoise dans l’âme, est une artiste à part entière. Après avoir passé le bac en candidature libre, la jeune femme trouve sa voie en intégrant les Beaux-Arts de Brest. Mathilde prend alors confiance en elle grâce à cette école passionnante et grâce aux rencontres faites lors de ces stages.

Son diplôme en poche (le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique), elle décide de fonder en 2019 avec sa meilleure amie l’association Marteau, dans le but de valoriser la culture brestoise et de démocratiser l’art contemporain. Elles organisent alors des évènements dans la ville et créent leur propre magazine indépendant.

La jeune brestoise crée également des dessins et les brode sur des tissus de seconde main. Elle propose plusieurs formats qu’elle expose dans des commerces. Elle donne également des cours de broderie aux Bocaux d’Ana, l’épicerie bio brestoise.

Toallita, une rappeuse qui aimait valoriser l’art brestois

Mathilde travaille depuis presque trois ans sur un évènement qui aura lieu en mai prochain, où des disciplines artistiques seront mélangées, toujours dans le but de valoriser l’art local. Différents artistes exposeront à ciel ouvert leurs oeuvres, un conteste de skate sera également organisé et enfin une émission radio et un concert de rap, en collaboration avec le collectif Finistère Amer. Vous l’aurez compris, Toallita ne s’arrête jamais.

En effet, puisqu’elle se lance dans le rap pendant le confinement, avec l’aide de son compagnon chanteur et d’un ami beatmaker qui décident de la produire. Mathilde fait désormais parti du rap game avec son premier clip, « Jamais », où elle apporte son propre style et un flow de qualité.

Les conseils d’une jeune femme passionnée

Cette artiste brestoise est un exemple à suivre : que de chemin parcouru pour une jeune femme qui n’avait pas confiance en elle ! Artiste plasticienne, brodeuse, co-fondatrice d’une association, rappeuse… Mathilde prouve que rien n’est impossible ! « Mes stages aux Beaux-Arts m’ont permis de rencontrer de nombreuses personnes. Cela m’a donné envie de saisir toutes les opportunités et de faire tout ce dont j’avais envie ». Une détermination sans limite pour Toallita qui aime valoriser l’humain et l’art. Un conseil pour les jeunes qui veulent vivre de leur passion : « Ne sois pas trop dur avec toi, la vie n’est pas simple, alors essayes de croire en toi ».

L’actualité de Toallita :

  • En concert le 10 décembre à Maja Brocante (retrouvez notre article sur ce café brocante) à l’occasion de la sortie du livre d’Anne Gaëlle.
  • En évènement le 18 décembre à Rennes avec le collectif Kickart pour présenter ses broderies et affiches.
  • Sortie de son 2e clip « Killi » prochainement.

 Retrouvez Toallita sur les réseaux sociaux :

Article précédentLe pays Bigouden, ça décoiffe !
Article suivantLes lieux incontournables pour un Noël enchanté dans le Finistère