Eva Hélia de A à Z

0
188

Agée de 23 ans, Eva, de son nom de scène Eva Hélia, est une auteure, compositrice  interprète.

En effet, peut-être l’avez vous déjà vue dans des festivals, tels que l’Inter celtique, la nuit des sables blancs, ou entendue à la radio. Que vous ayez 7 ou 77 ans, ne passez plus à côté de cette petite pépite du piano-voix électro-pop ! De plus, sa voix intense et ses textes émouvants, elle vous transmettra des émotions à coup sûr ! Vérifiez par vous-même le 11 décembre, en première partie de Suzane au Cabaret Vauban 

À travers cet article, vous allez découvrir le talent d’une jeune chanteuse, qui vit en Baie de Morlaix, où elle aime se ressourcer ! Nous l’avons retrouvée entre son travail à mi-temps, ses enregistrements et son travail en compagnie de théâtre, en tant que comédienne.

UN PROFIL COMPLET

Eva fait tout de A à Z, de la création des textes aux clips. Par exemple, le clip « Visage » co-réalisé avec Axel Plantec, « c’est une semaine de tournage. Deux semaines de préparation en amont. Un budget de 100 euros. Du bricolage. De la récupération pour construire un chariot de travelling par exemple ».

Elle baigne dans la musique depuis son plus jeune âge. En effet, elle nous confie : « J’écrivais même des histoires et chansons autour de mon nounours». Elle produit ses musiques mais aussi des bandes-son sur commande pour des courts-métrages, des Youtubeurs, tel que « Les minutes de Jérémy ».

Elle est inspirée par des artistes féminines au caractère fort, qui défendent leur projet coûte que coûte. A l’instar d’Agnès Obel, Jeanne Added, Christine And The Queen…  Eva a grandi avec cette passion, jusqu’à faire ses premières scènes. Les premières ont eu lieu lors de fêtes de village à l’âge de 13-14 ans. Sans prise de tête, elle profite de l’instant avec son piano et partage ses émotions.

Puis, le bouche à oreille fait la suite. En effet, tout a vraiment commencé, lors de la sortie de son titre « Funambule », en 2012. « Je composais dans ma chambre et ce titre a fait un petit buzz ! J’ai été incitée par mes copines à poster cet extrait sur Youtube. Il a vite résonné chez les gens, à ma plus grande surprise et pour mon plus grand plaisir ». En 2019, elle sort son nouvel Ep « ECHO » aux sonorités électro-pop. « Je veux que les gens s’approprient mes chansons, que ça fasse écho dans leur vie ». Cet E.P, composé de titres français et anglais, connaît déjà son succès. En effet, elle a fait plusieurs passages dans des radios telles que Virgin, France Bleu, RMN …

LES ÉMOTIONS

Eva, en passionnée de musique, se déplace toujours avec son petit « piano bagage » dans son sac :

« Je m’en fiche qu’il n’y ait pas de télé, de wifi, ou que le frigo soit vide. Tant que le piano est branché ça me va ! ».

Et si ce n’est pas le piano, ce sont des carnets qui lui permettent de noter ses inspirations. « Les carnets, c’est ma boîte à outils ». En effet, cette jeune autodidacte compose ses titres sur des émotions qu’elle ressent au quotidien. « Mes textes sont créés à partir d’une attitude, d’une émotion, qui me fait penser à une métaphore à une rythmique… En effet, ce ne sont pas forcément des textes autobiographiques. Je m’inspire également d’expositions, des livres, de l’actualité. » Tel qu’en témoigne son titre « Hashtag », qui est né lors d’une soirée entre amis. « Je me suis aperçue que tout le monde était sur son portable. On était ensemble sans l’être vraiment…» Pour découvrir comment elle a mis en musique ce moment, écoutez son titre.

Après ces quelques lignes vous vous demandez peut-être pourquoi elle a choisi Hélia comme nom de scène ? : « Eva signifie en Hébreu « vie », « hélia » issu du grec « helê» signifie « soleil ». Mais ce n’est pas la définition qui a fait qu’elle a choisi ce nom. « Je l’ai choisi pour la sonorité et le graphisme. de plus, ce nom de scène me permet de dissocier la Eva de ma vie quotidienne, de la Eva Hélia musicienne. »

JOUER, PROFITER, VIBRER et de PARTAGER

En effet, Eva n’est pas attirée par les strass et paillettes. Son but est juste de JOUER, PROFITER, VIBRER et de PARTAGER.

« De défendre ce que je fais contre vents et marrées.

Je saisis mes chances et je les provoque s’il faut ! »

Quant à la question pourquoi elle ne fait pas d’émissions télé, elle répond : « Je ne suis pas contre l’idée. Après tout on a qu’une vie ! Mais ma volonté est avant tout de faire évoluer mon univers et qui je suis. Je ne veux pas être formée pour vendre. Je préfère prendre le temps pour vivre pleinement l’instant. »

Retrouvez Eva Hélia,  le 11 décembre 2019, en première partie de Suzane, au Vauban. Ou encore le 11 janvier 2020 en première partie de Patrice Langlois au Roudour. Partagez avec elle son nouveau défi : chanter son nouveau set en piano-voix électro.

En attendant, vous pouvez suivre son actu sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, Deezer, Spotify, YouTube. Et, vous pouvez vous procurer son E.P sur Amazon digital et Apple music.