Découvrir le Finistère en confinement : Quimper

0
403

Comme promis, nous nous retrouvons cette semaine avec un nouvel article qui vous permettra de découvrir le Finistère en confinement. Vous avez vu notre article sur Brest Terres Océanes vous dévoilant les bonnes adresses culturelles et culinaires accessibles pendant le confinement ? Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à aller jeter un petit coup d’œil. Vous y trouverez peut-être quelques idées d’occupations pour vos temps libres.

Cette semaine, nous poursuivons notre web balade autour du Finistère en prenant la direction du sud ! Vous avez une petite idée ?

  • Premier indice : nous prenons la direction du sud-ouest.
  • Deuxième indice : zoom sur le chef du lieu du département.
  • Troisième et dernier indice : une ville labellisée Ville d’Art et d’Histoire qui accueille le festival de Cornouaille

Quimper, hors du temps

En effet, comme vous l’aurez compris au travers des indices, nous avons pris la destination de Quimper. Quimper est une ville qui détient un patrimoine architectural d’une grande richesse. Nous pouvons évoquer pour exemple la cathédrale St Corentin, les musées, le chemin de halage, les maisons du XVIème et XVIIème siècles…

Du quartier de Locmaria, situé sur la rive gauche de l’Odet, au sud de la ville à la cathédrale et bien au-delà, la ville est bercée par les oiseaux. La foulée des habitants et touristes ne raisonnent plus sur les pavés et les pontons. La nature reprend ses droits dans les jardins de la retraite, de la paix, du prieuré… Toutefois, nous avons concocté une petite liste pour vous permettre de visiter et redécouvrir Quimper pendant cette période de confinement.

Nos essentiels pour visiter Quimper depuis chez soi

Voici nos essentiels #jevoyagedepuischezmoi. En effet, voici selon nous les visites essentielles et immanquables pour découvrir Quimper :

La cathédrale St Corentin 

Tout d’abord, nous avons choisi de commencer notre visite par la cathédrale St Corentin. En effet, vous pouvez parcourir la cathédrale depuis chez vous, via une visite virtuelle.

Savez-vous quand a été construite la cathédrale ? En 1239 sur décision de l’Evêque Raynaud. L’emplacement géographique n’est pas un hasard. En effet, il y avait auparavant une cathédrale romaine au même endroit. En effet, Quimper a connu le développement de l’art romain, telle qu’en témoigne l’abbaye de Locmaria, le plus ancien établissement chrétien de la ville.

Au cours de votre visite, vous remarquerez peut-être l’absence d’alignement entre le chœur et la nef. Plusieurs hypothèses expliquent ce phénomène. Certains traduisent ce non-alignement par une orientation symbolique reprenant la position de la tête du Christ sur la croix. D’autres affirment qu’il s’agit d’une contrainte technique en raison de la proximité avec l’Odet. Enfin, quelques personnes soulignent le fait que le chantier du transept a été réalisé au dernier moment.

La cathédrale reprend vie lors des illuminations de Noël. Vous avez déjà eu la chance de pouvoir vous rendre sur la place St Corentin, le soir, au mois de décembre ? Si ce n’est pas le cas, prévoyez de le faire, ça vaut le détour !

Le musée des Beaux-Arts de Quimper

Ensuite, vous pouvez entamer la visite du musée des Beaux-Arts de Quimper. En effet, le musée propose une diversité d’activités en ligne à travers leurs comptes des réseaux sociaux. Vous pouvez retrouver le Musée des Beaux-Arts de Quimper sur Facebook et Instagram. Vous y découvrirez des œuvres d’arts enrichies d’une légende vous permettant d’en apprendre davantage. En effet, des vidéos vous permettent d’observer dans les moindres détails les œuvres exposées au musée. En outre, plusieurs artistes sont invités à mettre en couleurs les gravures du musée.

Par ailleurs, grâce à la visite virtuelle, vous pouvez franchir les portes du musée. Vous aurez la chance de pouvoir découvrir l’histoire de l’art du XVe au XXIe siècle. En effet, grâce à cet outil, vous avez l’opportunité de parcourir plus de 600 œuvres exposées dans une vingtaine de salles.

Le musée Breton 

Après avoir visité le musée des Beaux-Arts de Quimper, vous pouvez poursuivre votre visite culturelle de la ville de Quimper. Pour ce faire, il vous suffit de vous rapprocher des quais, en contournant la cathédrale pour arriver au musée départemental de Quimper. Si en réalité la distance entre les deux musées n’est que de quelques mètres, en période de confinement le chemin est encore plus rapide ! (rire)

Encore une fois, la visite virtuelle et les réseaux sociaux vous permettent de pousser les portes du Musée Breton de Quimper. Installé dans le Palais des évêques de Cornouaille, le musée ouvre ses salles et vous permet de découvrir leurs collections. Vous y verrez du mobilier, des sculptures, de l’orfèvrerie, des faïences, des costumes et tant d’autres œuvres.

Vous pourrez également admirer les « 1 149 œuvres peintes par Émile Simon (1890-1976) et Madeleine Fié-Fieux (1897-1995) sur le Finistère. Et surtout « La Bretagne en relief : premiers voyages photographiques » réalisés dès 1848 ».

Ainsi, nous vous donnons rendez-vous sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram) pour découvrir autrement les richesses patrimoniales de notre beau département. Vous pouvez également suivre le #culturecheznous.

Les bonnes adresses de Quimper pour les crêpovores mais pas que !

Au-delà des musées, les crêpes sont un élément du patrimoine immatériel breton. En effet, la ville de Quimper est connue pour sa célèbre place au beurre et ses nombreuses crêperies. Certaines sont bien cachées, dans une ruelle ou au fond d’une impasse ? Vous vous êtes déjà amusés à compter le nombre de crêperies à Quimper ? Allez, on lance les pronostics ?

Les Bretons sont bien connus pour aimer le beurre demi-sel, mais sommes-nous tous des crêpovores ? Nous avons un peu enquêté et nous nous sommes aperçus que parmi nous se cachaient des spécimens (rire). En effet, il y a quelques personnes qui n’aiment pas les crêpes, au même titre que ceux qui n’aiment pas le chocolat ! Eh bien oui ça existe ! Ils méritent bien une médaille d’or pour leur résistance face à tant de lichouserie ! Cependant, nous vous lançons un nouveau défi. Saurez-vous résister aux plats proposés par les restaurants Kafeen et Le Sistrot en cette période de confinement ?

En cette période de confinement quelques restaurants quimpérois ont trouvé une solution à tous ceux qui sont en manque de restaurants ! En effet, Kafeen et le restaurant Le Sistrot, s’associent pour une collaboration fantôme. Leur objectif est de créer une carte spécialement pensée pour que vous puissiez manger chez vous leurs bons petits plats. Ils sont ouverts les jeudis, vendredis et samedis soir. Ils vous proposent également de bons petits brunchs le samedi et dimanche matin. Vous pouvez récupérer votre repas en drive ou en vous faisant livrer. ?‍?

Votre mission : dresser votre plus belle table, comme au restaurant. Toutefois, vous pouvez aussi dégainer un plateau et emporter le tout, direction le canapé ou la chambre. Il ne vous restera plus qu’à déguster tout ça emmitouflé dans un bon plaid ou vos draps.

N’hésitez pas à nous transmettre vos recettes et autres sujets qui vous passionnent pendant cette période de confinement.

En attendant de vous retrouver, prenez bien soin de vous !

À bientôt autour d’un prochain article pour découvrir le Finistère en confinement avec une nouvelle destination !