Voyager à l’étranger avec bébé

38
Voyager à l'étranger avec bébé

Voyager à l’étranger avec bébé peut s’avérer une aventure inoubliable, et un vrai bonheur de le voir gazouiller en réalisant des découvertes. Vous appréhendez de partir vers l’inconnu avec votre tout-petit ? Pas de panique, il suffit d’un minimum de préparation et d’un brin d’organisation. Voici nos conseils pour partir tranquille en famille.

Quelle destination ?

En pratique, pour voyager avec un tout-petit, il est préférable de choisir une destination sûre au niveau sanitaire et sécuritaire. Pour savoir précisément quel pays éviter, consultez le site du gouvernement ici. Privilégiez un pays où les conditions climatiques ne sont pas trop rudes. Chaud ou froid, votre mini-voyageur est encore très sensible aux températures extrêmes. De plus, rester en Europe offre une certaine garantie quant à la fiabilité du système de soins.

Quel moyen de transport privilégier ?

Avion, train, bateau ou voiture, quel que soit le moyen de transport utilisé, chacun présente des avantages comme des inconvénients. Confort, rapidité, poids des bagages… sont à considérer avant de partir.

L’avion est plus rapide, mais les conditions varient en fonction de l’âge de votre enfant. Tout petit, les compagnies aériennes mettent une nacelle à votre disposition (pensez à la demander lors de la réservation). Il ne vous reste qu’à gérer la différence de pression atmosphérique. Pour ce faire, il suffit de lui donner à boire régulièrement pendant la phase de décollage et d’atterrissage, afin de l’amener à déglutir, ce qui  régule la pression dans les oreilles.

Tant que bébé dort, tout va bien. S’il pleure, le train est plus facile que l’avion car il permet de se déplacer et de détourner l’attention de votre loulou vers le paysage. Le train offre également davantage de place et de confort. Le bateau est similaire au train, avec un risque supplémentaire qui est le mal de mer.

Pour l’occuper pendant le trajet, n’oubliez pas d’apporter des jeux ou des livres, en fonction de son âge. Et surtout, ayez toujours à portée de main son doudou et/ou sa tétine, en cas de gros chagrin. Les autres passagers vous en sauront gré.

Quant à la voiture, elle vous permet d’emporter davantage de bagages mais le trajet est plus long et vous devez généralement vous arrêter pour prendre soin de bébé.

Quels documents prévoir ?

Bébé a besoin d’une pièce d’identité pour voyager ou d’un passeport selon le pays de destination. Pour vérifier les documents obligatoires, vous pouvez consulter le site diplomatie.gouv.fr et leurs conseils aux voyageurs. Vous y trouverez également toutes les informations indispensables sur la santé, les vaccins à prévoir en fonction du pays…

Pensez également à prendre le carnet de santé de votre loulou, avec la liste et la date de ses vaccins, et, s’il prend un traitement, l’ordonnance qui correspond.

Si vous voyagez en Europe, demandez la carte européenne d’assurance maladie pour bénéficier d’une prise en charge de vos soins, selon les conditions en vigueur dans le pays où vous séjournez.

Choisir son hébergement et son équipement

Se renseigner sur les équipements

Privilégiez un hébergement de type appart hôtel, Airbnb, ou hôtel, qui vous offrira le confort nécessaire. Renseignez-vous sur les équipements : y a-t-il un lit bébé ou lit parapluie ? De quoi baigner bébé ? Si besoin, pensez à apporter une baignoire gonflable. Si vous optez pour l’hôtel et que vous n’allaitez pas, demandez une bouilloire pour réchauffer le biberon au bain-marie, cela vous évitera de vous encombrer avec un chauffe-biberon.

Autre précaution à prendre en compte : la qualité de l’eau. En effet, si vous voulez faire de la purée ou des compotes, les fruits et légumes doivent être lavés à l’eau potable. Si ce n’est pas le cas, faites vos réserves de bouteilles d’eau, et prévoyez éventuellement des pastilles de purification d’eau.

La civilisation est partout !

Difficile de voyager léger avec un tout-petit. Mais limitez-vous aux besoins que vous aurez le temps du voyage et de votre installation. Sur place, à moins que vous n’alliez dans le désert, vous trouverez sûrement des magasins où acheter le nécessaire. Si vous allaitez, c’est beaucoup plus pratique, mais renseignez-vous avant sur les pratiques du pays où vous vous rendez : vous aurez peut-être besoin de vous couvrir.

La check list minimaliste

Pour ne pas trop vous encombrer, voici l’essentiel à prévoir : porte-bébé, poussette pliable, couches, biberons / lait, petits pots (pour le voyage), lingettes, change, serviette en microfibre ultra-légère et facile à ranger, tétine, doudou, 2 ou 3 jeux, une trousse de premiers secours avec du paracétamol, crème solaire, chapeau, bonnet, lunettes de soleil, nécessaire anti-moustiques et de l’eau en bouteille pour hydrater bébé en permanence.

Sur place, quelles activités faire ?

Suivre le rythme de bébé

Attention au décalage horaire ! Tout comme vous, votre bout de chou peut être victime du décalage horaire et vous en faire subir les conséquences. C’est pourquoi suivre son rythme est la meilleure idée pour apprécier vos vacances en famille. Pour les visites, l’idéal est de se caler sur l’heure de la sieste, selon l’âge du bébé. Prendre le temps et suivre le rythme de votre mini-voyageur, avec notamment des balades le matin et en milieu ou fin d’après-midi.

Balades, baignades, visites

Optez si possible pour un porte-bébé, beaucoup plus pratique que la poussette en mode baroudeur, notamment quand il s’agit de visiter un temple avec beaucoup de marches.

Privilégiez les visites courtes, les balades en extérieur, les parcs animaliers (les enfants adorent). Si vous avez besoin d’un endroit frais, regardez s’il n’y a pas une grotte à explorer à proximité. Si vous voyagez l’été, repérez au préalable les points d’eau où vous pourrez vous rafraîchir et bébé barboter. Préférez les plages les plus accessibles, où vous pourrez descendre sans difficulté avec bébé dans les bras tout en portant les affaires de plage et le parasol. Les visites de criques à flanc de falaises seront pour une autre fois.

Vous aurez peut-être envie de vous octroyer une pause au restaurant, et, en fonction de l’âge de votre enfant, vous aurez besoin d’une chaise adaptée. Or, tous ne disposent pas de chaises hautes. Un rehausseur de chaise gonflable ne prendra pas beaucoup de place dans vos bagages. Sinon, vous pouvez faire avec les moyens du bord en utilisant un paréo pour maintenir votre bambin. Dans le même esprit, si vous louez une voiture, pensez à réserver au préalable un siège auto.

Tout est question de préparation. Pour le reste, voyager avec un tout-petit présente l’énorme avantage de faciliter les rencontres. Hé oui, bébé aussi est une attraction universelle !