La rappeuse brestoise Letyss donne de la voix

152
La rappeuse brestoise Letyss

Déterminée et engagée, la rappeuse brestoise Letyss donne de la voix au travers de sa musique et de son label LocaMusics Records. Partons à la rencontre de cette femme pleine d’énergie à l’image de nos talents bretons.

Letyss, une rappeuse déterminée

Laeticia DAGORN, alias Letyss est une rappeuse brestoise. Ses débuts dans le rap ont commencés vers l’âge de 18 ans. Voilà, maintenant 20 ans qu’elle s’inspire d’artistes internationaux, qu’elle observe l’actualité, rédige ses textes et s’exprime avec détermination dans ses morceaux. Détentrice d’un Baccalauréat Littéraires avec une option Art, elle poursuit ses études pendant 2 ans en faculté de psycho qui lui permettent aujourd’hui de raconter son histoire et de ses combats. Elle obtiens également un BP JEPS afin d’accompagner les jeunes dans leur besoin de s’exprimer au travers de projets musicaux.

Une rappeuse brestoise ambitieuse

Aujourd’hui Letyss a des projets pour les femmes, mais elle ne met pas de côté les hommes ! Elle ne veut pas faire ce qu’elle a vécu, passer d’un extrême à l’autre. “Il ne faut pas faire de l’entre-soi” précise-t-elle ! La rappeuse brestoise a toujours voulu avoir un label depuis ses 18 ans. “Dans l’industrie de la musique urbaine, on en est qu’au début, il y a encore énormément de changement à venir”. Elle a pour volonté de laisser aux femmes la possibilité de s’exprimer, de parler de ce dont elles ont envie. Son rôle est ensuite de les aider dans l’écriture et de trouver la formule qui leur correspond selon le sujet traité. S’il y a bien un mot qui ne fait pas parti de son vocabulaire, c’est bien “impossible”.

Par ailleurs, Letyss a voulu mettre en lumière les talents de la jeunesse en mettant en place le BOOST CAMP “Women want to be heard”. Il s’agit d’un stage d’initiation et de perfectionnement dédié jeunes femmes à partir de 18 ans qui souhaitent s’exprimer dans une esthétique rap/slam. Cette initiative entre dans la continuité de ses valeurs. Elle a souhaité aider les jeunes, et principalement les jeunes femmes à s’affirmer à travers un projet artistique. “On peut lutter autrement que par la violence”, précise-t-elle. Ce projet a été créé en partenariat avec TGB, La Carène, Brest , Brestfr, le tremplin national RappeuZ et l’Espace Léo Ferré. Ils proposent un accompagnement portant sur l’écriture et la prestation scénique, allant de octobre à mars.

Letyss et ses inspirations

Plus jeune, elle écoutait Janet JACKSON et Tina TURNER. Deux artistes qui ne rentraient pas dans les cases et qui brisaient les codes de la société. Tina est une artiste transcendée sur scène, avec toutes ses émotions négatives, elle en a fait son art. “C’est une bête de scène qui vit sa musique au plus profond de ses tripes”. Précurseur dans la musique urbaine, Diam’s a été une influence musicale importante pour Letyss dans ses débuts. La rappeuse brestoise a également eu pour inspirations, Angel HAZ Charles X.

Une rappeuse brestoise engagée

Avec le temps, ses textes se sont épurés, mais les messages sont les mêmes. “Certains problèmes dans notre société n’évoluent pas positivement et aussi vite qu’on le souhaiterait”. La place et la considération de la femme est un sujet qui revient très régulièrement dans l’actualité. En tant que femme libre, Laeticia ressent le besoin de s’exprimer à ce sujet. “Avant, c’était difficile de se faire une place dans le monde du rap pour une femme”, précise la rappeuse. Souvent mal comprise ou pas prises au sérieux, les femmes sont mis hors-jeu très rapidement.  

Letyss a donc dû se battre pour s’imposer dans ce monde impitoyable de la musique. Plus qu’un besoin, il s’agit pour elle d’un devoir en tant que femme de donner de la voix pour se faire entendre. Femme militante et engagée, la rappeuse brestoise traite des sujets sensibles et souvent étouffés tel que les violences conjugales (Quand il le faut“). Fidèle à ses principes et ses idéaux, elle en un surpris plus d’un et se révèle comme précurseur dans le domaine.

Une rappeuse brestoise à contre-courant

Letyss ne suit pas la « mode ». Elle vit sa musique, elle l’incarne sans suivre le mouvement. Quand elle écrit, elle parle avec son ressenti, elle parle de sujets qui l’ont heurtée. Elle veut que sa musique parle aux autres, que cela suscite un intérêt chez eux. Sa musique est engagée et militante. Elle aborde des sujets parfois lourds. Elle écrit au “feeling” quand l’inspiration lui vient. Letyss aime beaucoup les collaborations. Son morceau « Tout est bloqué » l’illustre.

Elle a pour ambition de faire de la musique éthique. Son slogan ethics music & wear de son label LocaMusics Records témoigne de ses valeurs. “Résilience, positivité et détermination, c’est ça Locamusics !” affirme-t-elle. “Tu n’es peut-être pas destiné à une chose, mais si tu n’essayes pas, tu ne peux pas savoir”. 

Dans 5 ans, elle aimerait avoir aidé à lancer des artistes dans le monde de la musique avec leur style et leur identité. Elle aimerait aussi se concentrer sur ses projets musicaux, sortir d’autres morceaux. De plus, notre chère rappeuse brestoise a pour objectif d’acquérir son statut de producteur et de développer son projet BOOST CAMP qui lui tient à coeur. 

Le mot de la fin

Letyss conseille aux jeunes qui souhaitent se lancer dans un projet entrepreneurial  de croire avant tout en son projet. “Reste toi-même ! C’est ton authenticité qui te fera avancer et te démarquer”. 

LocaMusics Records est un label qui incarne de fortes valeurs et un engagement puissant. Les sujets à traiter sont nombreux et l’enjeu est de taille, mais la rappeuse brestoise n’a pas dit son dernier mot. Comme dirait “Le James”, alias Kery James, “Plus le combat est grand, plus la victoire est immense”. À méditer.

L’équipe Finistère 2.9 lui souhaite de se lever chaque jour plus déterminée que la veille, de se battre pour ses convictions. “L’objectif, c’est d’aimer ce que tu fais et de kiffer ta vie ! Good vibes !”.

Rendez-vous sur le site internet Locamusicsrecords.com ! Et n’hésites pas à t’abonner à la page Facebook (@locamusicstudio) et Instagram (locamusics.brest) du label. Pour écouter sa musique, c’est ici que cela se passe ! 

Rendez-vous sur la page Instagram Finistère 2.9 pour découvrir l’épisode Crêpe ou Galette ? avec Letyss, fondatrice de Locamusics Records.

Pour découvrir le jeune rappeur brestois, Jules Ibrahim, c’est ici !