1,2,3, .... 1 600 bénévoles... - FINISTERE 2.9
Les Innocents : D’un Finistère à l’autre !
9 août 2016
Penhors
21 août 2016
Tout afficher

Pendant que certains sont déjà au travail avec le montage et la décoration du site qui accueillera 60 000 festivaliers, d’autres se rendent à la fameuse réunion des bénévoles qui a lieu tous les ans « Au Chaudron ». Le Chaudron qu’est-ce que c’est ? C’est un endroit réservé aux bénévoles, c’est là qu’ils viendront se restaurer pendant les 3 jours de festival. La réunion, elle, permet à chacun de connaitre son poste et de découvrir ses horaires. Certains sont contents puisqu’ils pourront voir le ou les groupes qu’ils veulent voir, d’autres au contraire, le sont un peu moins,  leurs horaires de vacations ne le leur permettent pas.  Mais il n’est pas encore trop tard pour trouver un petit arrangement pour pouvoir quand même voir ce que l’on veut… Malheureusement ce n’est pas toujours possible. Bon comme on dit qui ne tente rien à rien !

Pendant le week-end du festival, chacun joue le jeu qu’il soit aux entrées, à l’environnement, aux bars, aux tickets boissons ou ailleurs. Les bénévoles font toujours (ou presque) leurs vacations avec un grand plaisir. Même si les postes ne sont pas tous aussi agréables et n’ont pas toujours le même niveau de difficultés. Ceux qui sont aux tickets boissons ou aux bars pour la plupart sont à côté d’une scène, ils peuvent donc profiter des concerts. Ce qui n’est pas le cas de ceux qui sont aux parkings, aux campings ou aux entrées.

BoutDuMonde2016 (53) BoutDuMonde2016 (63)

 

La question que beaucoup se pose c’est « Pourquoi es-tu bénévole ? Tu rates tout avec tes vacations… « On l’entend souvent venant des festivaliers. En réponse certains bénévoles diront « oui mais en contre-partie j’ai l’accès au site gratuit » mais le plus souvent c’est surtout « un côté humain, une expérience unique » qui en ressort.

Pour une grande majorité d’entre eux, ils ont quitté leurs vacations dimanche en disant « à l’année prochaine ! » C’est ce que l’on remarque, c’est chaque année plus ou moins les mêmes visages que l’on retrouve.

BoutDuMonde2016 (51)

 

luctus sem, ut in sed eget consequat. diam