Renc'Arts hip-hop : une 21ème édition éblouissante - FINISTERE 2.9

Renc’Arts hip-hop : une 21ème édition éblouissante

FINISTERE 2.9 murderparty-shakerfest-80x80 Renc'Arts hip-hop : une 21ème édition éblouissante
MURDER PARTY – Reveil sur la breizh : une association pleine d’imagination
7 mars 2018
FINISTERE 2.9 Photo-article-Guilvinec-80x80 Renc'Arts hip-hop : une 21ème édition éblouissante
Le Guilvinec
25 mai 2018
Tout afficher
FINISTERE 2.9 Sans-titre-1-960x480 Renc'Arts hip-hop : une 21ème édition éblouissante

Du 23 mars au 1er avril se tenait la 21e édition des Renc’Arts hip-hop. Un festival organisé par la MPT de Pen-ar-Créac’h où il y en avait pour tous les goûts : Graff, rap, danse, block party, expos, débat… FINISTERE 2.9 s’est rendu à plusieurs de ces manifestations de référence en matière de culture brestoise. Passe le Mic à l’espace Vauban, Smile city ou encore les Tremplins au Mac Orlan… Un festival dont l’esprit de co-création et de respect interpelle. Nous avons choisi de revenir sur l’événement de clôture du festival : le Wild West Battle. Cette soirée s’est déroulée à la Carène où tous les publics peuvent se retrouver. 

Résumé de la soirée

À peine arrivé, différents Crews s’entraînent déjà dans le hall. Un DJ groove nous a fait apprécier l’attente en buvant un petit diabolo. Puis, on s’est assis dans la salle de spectacle pour assister au début du show. D’abord, un défilé de plusieurs écoles de hip-hop de Bretagne. Des petits et grands qui nous ont scotché dès le début par leur haut niveau. Ensuite, l’animateur a retourné la salle en proposant à tout le monde de s’asseoir en cercle autour d’un tapis. Le petit plus : le confort qu’offrent les gradins permet d’être bien installé. Les battles ont commencé :

FINISTERE 2.9 Sans-titre-2-1-500x375 Renc'Arts hip-hop : une 21ème édition éblouissante

 

 

la 1ère affrontait des groupes en All styles (tous styles confondus) et chaque danseur improvisait devant les yeux d’un jury très concentré. Des pros avec des attentes bien précises niveau techniques et artistiques.  Des groupes nationaux avec une énergie impressionnante. Face à une sacrée concurrence, le groupe Atipik de Quimper a tout « déchiré ». 

Petite pause bien sympathique avec une surprise : la prestation du conservatoire de Brest . Associé à l’ensemble Entre Sable et Ciel et la MPT de Pen ar créach, ils nous ont offert un show exceptionnel : des battles sur des instruments à cordes. 

 

 

FINISTERE 2.9 Sans-titre-3-500x375 Renc'Arts hip-hop : une 21ème édition éblouissante

 

 

Deuxième battle, mais de Breakdance cette fois-ci : un enchaînement de figures et prouesses techniques qui nous en ont fait prendre plein les yeux. Face à un groupe allemand difficile à contrer, le groupe From Space de Nantes a remporté avec brio ce second défi. 

Petite douceur pour finir avec le groupe « Humans » qui nous a offert une chorégraphie contemporaine qui nous a laissés sans voix. Une chorégraphie travaillée avec grande scénarisation.

 

 

Ce qu’on en retient

 

Une organisation bien ficelée, un superbe accueil et des shows de qualité. Nous sommes fiers d’être partenaire de ce festival. Nous le recommandons à tous. Les renc’Arts hip-hop permettent une approche de la culture urbaine dans une ambiance conviviale. Nous reviendrons l’année prochaine !