Le Permis Vacances Travail

0
55
Le Permis Vacances Travail

Le Permis Vacances Travail ; qu’est-ce que c’est ?

Le Permis Vacances Travail (PVT) est un Visa temporaire destiné aux jeunes. Il est valable 1 an et peut être renouvelable sous certaines conditions et dans certains pays. Le programme Vacances Travail (PVT) inclut le Permis Vacances Travail pour le Canada et le Visa Vacances Travail (ou Working Holiday Visa) pour toutes les autres destinations. Le PVT donne lieu à des contrats de travail et la rémunération est au minimum légale.

Comment peut-on l’obtenir ?

En France, c’est le ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) qui est en charge de la négociation et du suivi des accords de PVT. L’obtention du PVT est assez simple étant donné que les critères de sélection sont peu nombreux :

  • L’âge : il faut avoir entre 18 et 30 ans au moment de la demande de permis/visa. Dans certains pays la limite d’âge est de 35 ans.
  • Le passeport: il faut un passeport valide sur une durée plus ou moins longue. C’est le passeport et la nationalité qui déterminent à quelles destinations PVT vous avez accès.
  • Les économies: Il faut avoir des économies de côté. Le montant varie selon le pays d’accueil ; certains exigent une preuve lors de la demande de PVT et d’autres procèdent à des vérifications à l’arrivée dans le pays.
  • La santé: Il faut attester de son état de santé. Certains pays exigent un certificat médical, d’autres vous soumettent à un questionnaire qui peut donner lieu à une visite médicale.
  •  Le casier judiciaire: Il faut obligatoirement déclarer ses antécédents judiciaires. Certains demandent un extrait du casier judiciaire. Selon les cas, la participation au PVT peut être compromise.
  • L’assurance PVT: il faut souscrire à une assurance PVT. Elle est obligatoire pour prévoir d’éventuels frais médicaux, un rapatriement etc…

Il n’est pas exigé d’avoir un certain niveau de diplôme ou d’expériences professionnelles pour prétendre au PVT. Il ne faut pas non plus un niveau d’anglais spécifique.

Où peut-on partir ?

Les français ont accès à 14 destinations : le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, l’Argentine, la Corée du Sud, Hong-Kong, la Russie, Taïwan, le Mexique, l’Uruguay, le Brésil, le Chili et le Colombie. Chaque pays possède sa plateforme en ligne pour souscrire au PVT.

En fonction des pays, la réponse est plus ou moins longue. Certains pays imposent des quotas et les réponses sont donc plus longues. Pour mon cas, la Nouvelle-Zélande, j’ai reçu la réponse en 2 jours.

Pourquoi avoir choisi ce programme ?

Blandine, étudiante à Brest est partie en Nouvelle Zélande avec le Programme Vacances-Travail, nous livre son expérience.

« J’ai choisi ce programme car je voulais partir voyager, visiter le monde. Je savais que j’avais aussi la possibilité de partir en tant que fille au pair. Ce qui me faisait peur en étant fille au pair c’était d’être bloquée et de ne pas pouvoir bouger à travers le pays, que ça ne se passe pas forcément bien. J’ai opté pour le PVT qui m’a permis de voyager à travers le pays, ce qui n’aurait pas forcément était possible en étant fille au pair. J’ai pu travailler, et gagner de l’argent assez facilement. »

Quels sont les avantages du PVT ?

« Le PVT a l’avantage d’être très accessible avec peu de conditions d’obtention. Il a aussi une grande flexibilité. Le PVT donne l’opportunité de vivre des expériences très variées : une année de voyage, de road trip, de petits boulots, de travail bénévole, ou un mélange mi- travail, mi- vacances. Egalement, il n’y a que très peu de refus. Seulement certains pays imposent des quotas qui sont donc synonymes de refus lorsqu’il n’y a plus de places. »

Le plus grand avantage est sans doute le fait que le projet soit libre. Normalement pour partir à l’étranger, il faut avoir un gros budget. Il faut trouver une université, une école, un employeur. Avec le PVT, on part et on avise sur place.

« L’avantage de ce VISA est qu’il permet de voyager, de découvrir le pays tout en y travaillant légalement. On peut envisager tout type de travail : à long terme ou court terme et dans tous les secteurs. »

Peux-tu nous témoigner ton expérience ?

« En arrivant, j’ai eu l’avantage d’échanger facilement, les gens sont très ouverts. Pour trouver du travail, il y a plusieurs groupes Facebook, beaucoup d’offres mises en ligne également. Il faut savoir que ce sont des tâches pas forcément très appréciées, par exemple ramasser les fruits et légumes. On trouve facilement ce genre de boulots car ce sont les backpackers qui font ces travaux-là. J’ai aussi fait beaucoup de woofing. Le principe est de travailler chez des gens et en échange, ils t’hébergent et te nourrissent. Grâce à ces gens-là, il y a le bouche à oreille qui s’installe. Par exemple, après avoir vécu chez des personnes, j’ai ensuite travaillé pour le compte de leurs amis. Le woofing est très développée en Nouvelle-Zélande. Je n’ai pas eu de mal à trouver des hôtes, ils sont très accueillants. »

« Le Permis Vacances-Travail ouvre l’esprit, permet de s’améliorer dans une langue, de découvrir à fond un pays, d’acquérir de l’expérience professionnelle, de rencontrer des gens… »

As-tu des conseils à apporter à ceux qui voudraient opter pour le PVT ?

« Il faut préparer son arrivée mais ne pas prévoir un planning trop structuré car il se fera sur place, en fonction des rencontres, des opportunités… Il ne faut pas avoir peur d’aller vers les gens malgré la barrière de la langue. Aussi, il est impératif de se mettre sur les groupes avant le départ, prendre contact avec les gens qui sont déjà sur place. Et aller en auberge de jeunesse pour rencontrer pleins de gens et se faire aider.

As-tu rencontré des difficultés avec le Permis Vacances Travail (PVT) ?

« Je n’ai pas rencontré de soucis majeurs hormis un problème de visa. J’avais un visa touriste alors que je suis restée un an. Le permis touriste est valable 3 mois. Il faut faire attention d’avoir le bon visa lorsque l’on arrive sur le territoire. »

Et vous, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

En savoir plus.

BON PLAN : PROFITEZ DE L’OFFRE GLOBE TROTTER


Le Crédit Agricole du Finistère vous propose de vous accompagner dans la préparation de votre voyage à l’étranger avec l’offre Globe-Trotter. Voici les modalités de l’offre :

  • Séjour à l’étranger compris entre 6 mois et 2 ans
  • Séjour dans le cadre des études, d’un stage à l’étranger, d’un emploi rémunéré ou d’un Permis Vacances/Travail (PVT)
  • Cette offre vous permet de partir à l’étranger l’esprit tranquille, grâce aux avantages proposés.

EN SAVOIR PLUS