S’installer dans son nouveau logement

0
85
S'installer dans un nouveau logement

S’installer dans son nouveau logement est à la fois source de stress et d’enthousiasme. Pour bien vivre ce grand changement, s’organiser en amont est essentiel. Ainsi, le jour J vous n’aurez plus qu’à poser vos cartons. Quelles sont les principales démarches à accomplir ? Comment allez-vous aménager votre futur intérieur ? Voici quelques conseils pour réussir votre installation.

Quelles démarches effectuer ?

Avant de déménager et de vous installer, vous pouvez faire une liste afin de ne rien oublier des détails auxquels penser et des démarches à accomplir à chaque étape.

Avant d’emménager

Vous avez repéré un logement qui vous plaît ? Lorsque vous le visitez pour la première fois, et avant de signer le bail, renseignez-vous au préalable sur la qualité de l’isolation : plancher ou dalle béton ? Vous pouvez également demander à vos futurs voisins si l’immeuble ou le quartier sont bruyants, et les interroger sur les avantages et les inconvénients d’y habiter. Le jour de l’état des lieux, il est important d’examiner chaque pièce du sol au plafond pour repérer les petits défauts, notamment les trous dans les murs, les tâches d’humidité, les joints de douche et de lavabo.

En tant que locataire, vous bénéficiez d’un délai de 10 jours pour contester l’état des lieux et y faire ajouter un détail qui n’y figurait pas lorsque vous avez signé et que vous avez constaté par la suite. Si vous envisagez d’acheter le logement, un examen minutieux des lieux vous permettra de planifier d’éventuels travaux.

Quel budget prévoir pour s’installer dans son logement ?

Si vous envisagez de devenir propriétaire, n’oubliez pas, avant de signer, de demander le détail de vos charges mensuelles ou annuelles. En effet, les charges de copropriété font vite monter la note, d’autant plus si vous disposez d’un ascenseur, du chauffage collectif ou encore d’un gardien. De même, renseignez-vous sur les travaux déjà effectués et ceux à venir. Par exemple, y-a-t-il un ravalement de façade à prévoir ? Dans quel état est le toit ? Ces éléments seront à prendre en compte dans le montant de votre remboursement, si vous souhaitez effectuer un emprunt immobilier.

Vous aurez peut-être besoin d’une caution logement pour vous aider à boucler votre budget. En tant que clients du Crédit Agricole du Finistère vous pouvez bénéficier d’un bon plan auprès de notre partenaire Cautioneo.

Si vous êtes locataire, demandez le détail des charges à votre propriétaire. En général, celles-ci comprennent l’eau, l’électricité des parties communes, le chauffage collectif si votre immeuble en est équipé ou encore l’ascenseur. Elles sont calculées au prorata de la taille de votre logement.

Une fois évalué votre budget pour le loyer ou le remboursement de votre emprunt et vos charges courantes, vous aurez une vision plus précise du montant que vous pourrez dédier à l’aménagement de votre logement. Vous pouvez évidemment envisager d’étaler vos dépenses et vous concentrer sur vos besoins prioritaires : lit, cuisinière, réfrigérateur, table, chaises… Petit à petit, vous ferez votre nid.

Les formalités administratives

Quelques jours avant d’emménager, signalez votre changement d’adresse à vos assurances, à votre banque, à votre employeur. N’oubliez pas surtout vos fournisseurs de services (gaz, électricité, téléphone, internet). Cela afin de convenir dans le même temps d’un rendez-vous pour l’installation des mêmes services dans votre nouveau logement. En vous rendant sur la plateforme du service public, vous informez simultanément de vos nouvelles coordonnées les caisses de sécurité sociale et de retraite, EDF, Engie, Pôle emploi, les services des impôts et des cartes grises.

Faire suivre votre courrier est également fortement recommandé. En effet, il arrive souvent qu’on oublie quelqu’un lorsqu’on effectue son changement d’adresse. Le service de réexpédition de la Poste permet de recevoir son courrier sans retard.
Enfin, avant de vous installer, vous devez assurer votre nouveau logement : c’est obligatoire. Profitez de l’occasion pour demander des devis et faire jouer la concurrence.

Les cartons et le déménagement

La problématique à résoudre à présent que vous avez trouvé votre nouveau logement est de trouver des cartons. Commencez par faire appel à votre entourage, puis faites le tour des magasins (hypermarchés, boutiques de vêtements…), ainsi que des reprographies : les boîtes de ramettes sont très pratiques pour y ranger des livres souvent lourds à porter.

Si vous faites appel à des déménageurs, ils proposent aussi ce service. Une fois récoltés vos cartons, écrivez sur chacun d’eux ce qu’il contient et la pièce dans laquelle il devra être entreposé le jour J. Cela vous fera gagner du temps ainsi qu’à vos déménageurs qui sauront où poser les cartons. Cela vous évitera également de chercher partout vos affaires par la suite.

Remplir ses cartons, c’est aussi l’occasion de faire le vide chez soi et de se débarrasser des objets devenus inutiles en leur offrant une seconde vie. Pensez à donner, vendre ou recycler les vêtements que vous ne portez plus et les objets qui ne vous servent plus. Cela peut vous rapporter un peu d’argent, et surtout vous luttez ainsi contre le gaspillage et préservez la planète.

Enfin, environ 15 jours avant le déménagement, contactez la mairie pour solliciter une autorisation exceptionnelle de stationnement. Elle vous permettra de réserver la place suffisante pour vous garer le jour J, surtout si vous louez un fourgon.

Comment équiper votre logement au moment de s’installer ?

Pour faciliter votre emménagement, essayez d’imaginer d’ores et déjà l’emplacement de votre mobilier.

Si la cuisine est déjà équipée et que vous possédez vos propres appareils électroménagers, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez tenter de faire de la place pour caser vos équipements. Ou bien vous les stockez dans un endroit très sec, sur du carton, afin d’éviter qu’ils prennent l’humidité et rouillent. Sinon, il vous reste à les vendre, notamment sur des sites de particuliers à particuliers, comme le Bon coin.

À l’inverse, il vous manque peut-être du mobilier, ou bien vous ne disposez pas d’un budget important. C’est pourquoi, avoir recours à des sites de particuliers à particuliers ou à des recycleries vous permettra d’acquérir des meubles d’occasion à moindre coût. En fréquentant des braderies, comme celle d’Emmaüs, vous dénicherez peut-être des objets utiles, économiques et esthétiques. Dépôts-ventes, brocantes et vide-greniers offrent aussi l’occasion de réaliser de belles affaires.

Vous pouvez également conserver les cartons de votre déménagement pour les transformer en meubles. Dans le même style, si vous êtes un peu habile de vos mains, la récupération de palettes de bois vous servira à créer votre propre mobilier. Il existe de nombreux tutoriels sur internet pour vous aider dans vos réalisations. Une idée à la fois économique et éco-responsable.

Plus classique, de nombreuses enseignes proposent des meubles et de l’électroménager à prix abordable. Mais cela ne doit pas vous empêcher de guetter les promotions et les périodes de soldes. Avant de réaliser vos achats, prenez des mesures et notez-les pour être certain de l’espace dont vous disposez et de la taille du meuble à acheter. Petite astuce si vous manquez d’espace : pensez aux tables et aux bureaux rabattables, ainsi qu’aux tables gigognes ou avec rallonges pour pouvoir recevoir vos invités.

Peut-être aurez-vous besoin également de bricoler ? Poser des étagères, repeindre les murs, fixer des barres de rideaux. Si vous êtes locataire, vérifiez dans votre bail ou auprès de votre propriétaire ce qui est autorisé.

Votre nouvel intérieur a aussi besoin d’un rafraîchissement ? Avant de vous installer, si possible, vous pouvez lui donner un coup de pinceau. Le blanc vous donnera l’impression d’un espace plus grand. L’autre avantage est qu’il se marie avec tout. Vous pourrez ensuite opter pour une décoration personnalisée pour chacune de vos pièces.

La dernière étape pour s’installer dans son logement : la décoration

Si vous disposez d’un budget restreint, faites parler votre imagination. Il suffit de peu pour habiller vos murs : quelques étoiles adhésives miroitantes pour la chambre, des stickers en forme d’arbres et de fleurs pour le salon, des bocaux en verre customisés sur une étagère dans la cuisine ou encore des pochoirs dans la salle de bain. Faciles à poser, les stickers se décollent aussi sans abîmer vos surfaces. Ils permettent de changer de décoration en un clin d’œil.

Petit à petit, vous pourrez donner une touche personnelle à votre nouveau logement en l’accessoirisant. Les lampes sont des éléments de décoration à valoriser et permettent de tamiser l’ambiance au gré de vos envies. Un simple abat-jour pour couvrir une ampoule nue est capable de transformer l’atmosphère.

N’oubliez pas les rideaux, les tapis, les coussins et les plaids pour donner un peu de chaleur à votre nouvel intérieur. Transformez le en un lieu de vie où il fait bon cocooner. Les rideaux comportent un autre aspect, plus pratique, comme celui de servir de séparation entre deux parties d’une même pièce et de réserver des espaces d’intimité. De plus, en vous préservant des regards extérieurs, ils vous aideront à vous sentir chez vous. Si vous emménagez dans un studio, des paravents pourront aussi délimiter vos différents espaces de vie.

Quant aux plantes, elles apportent un brin de fraîcheur et d’oxygène dans votre intérieur et finalisent la personnalisation de la décoration.

S’installer dans un nouveau logement ne se fait pas en un jour. Ne vous découragez pas ! Laissez-vous le temps de vous approprier progressivement les lieux pour vous y sentir bien. Une fois que vous serez prêt, il ne vous restera plus qu’à rédiger votre liste d’invités à votre pendaison de crémaillère.