Sa première voiture, comment l’entretenir ?

0
77
sa première voiture

Lorsqu’on est jeune conducteur et qu’on vient d’acquérir sa première voiture, on ne connaît pas toujours grand chose à l’entretien de son véhicule. De même, tout le monde n’a pas la fibre bricolo ni l’âme d’un mécanicien. Voici quelques conseils élémentaires pour garantir une durée de vie minimale à votre voiture et vous éviter d’engager trop de frais.

Les fondamentaux de l’entretien à faire vous-même

D’ores et déjà, vous pouvez réaliser quelques contrôles de base sans aucun équipement. Si nécessaire et selon vos aptitudes, des garages solidaires offrent la possibilité de louer un pont et du matériel pour réaliser vous-même vos travaux.

Les niveaux et la vidange

Lors de l’acquisition de votre voiture, demandez une prise en main du véhicule (les garagistes la proposent) afin de repérer où se trouvent tous les contenants et autres pièces sur lesquels vous êtes susceptible d’intervenir. Par exemple, l’emplacement de la roue de secours et du cric, la manette d’ouverture du capot… ne se situent pas au même endroit d’un véhicule à l’autre.
Cette prise en main est indispensable pour vous permettre de « faire les niveaux » de votre voiture. Il s’agit de vérifier de temps en temps que vous avez suffisamment de liquide lave-glace, de liquide de refroidissement, d’huile, de liquide de freins ou encore de liquide de direction assistée. Si vous pouvez réguler ces niveaux, il est nécessaire cependant de réaliser une vidange environ une fois par an ou tous les 10 000 km et de changer le filtre à air une fois sur deux.

Les pneus et les freins

Pensez à vérifier régulièrement la pression de vos pneus, surtout avant chaque long trajet ou si votre voiture est chargée. Cela leur évitera une usure prématurée. La pression est indiquée dans le livret du véhicule. De plus, contrôler de temps en temps leur usure vous évitera un PV ou d’être recalé au contrôle technique. Vos pneus doivent être changés dès que les rainures perdent de leur profondeur. Celle-ci doit être supérieure à 1,6 mm afin de garantir une bonne tenue de route. Si vous êtes habile de vos mains, vous pouvez les acheter à la casse-auto et les monter vous-même. Sinon, de nombreuses enseignes spécialisées proposent des promotions tout au long de l’année.

Lorsque vous remplacerez vos pneus, profitez-en pour vérifier l’état de vos freins. Ceux-ci sont à changer environ tous les 50 000 km (à titre indicatif). Mais tout dépend de votre conduite et de vos trajets : si vous empruntez essentiellement la voie express, vous les userez beaucoup moins que si vous roulez en ville ou si vous avez une conduite sportive.

Les accessoires : ampoules, balais d’essuie-glaces

Difficile aujourd’hui de changer une ampoule. Les constructeurs semblent s’être passé le mot pour rendre inaccessible le démontage des optiques. Pour y parvenir, vérifiez également que vous avez le bon tournevis ; parfois, vous aurez besoin d’un Torx. Si avez franchi cette étape, le plus facile reste à faire : dévisser l’ampoule et la remplacer. Ce serait dommage d’être refoulé au contrôle technique pour si peu.

Lorsque vos balais commencent à devenir trop bruyants ou que le caoutchouc n’adhère plus vraiment, voire commence à se détacher, il est grand temps de les changer (en moyenne, une fois par an). Le type de balais est clairement indiqué sur les emballages en fonction du modèle et de l’année de votre véhicule. N’hésitez pas à acheter des produits de marque qui se révéleront plus durables et moins bruyants à l’usage.

Les filtres

Ceux-ci sont à remplacer périodiquement et sont plus ou moins accessibles selon les modèles de voitures. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, profitez de la vidange pour les faire changer.
– Côté des véhicules diesel, le filtre à gasoil : à changer tous les 30 000 km ou une vidange sur deux.
Le filtre à air : tous les 20 000 km ou une fois par an ou une vidange sur deux.
Le filtre à huile : au moment de faire la vidange, une fois par an.
– Enfin, le filtre à habitacle : une fois par an ou tous les 15 000 km, si vous roulez surtout en ville.
Bon à savoir : un filtre encrassé peut entraîner une surconsommation de carburant.

La carrosserie

Laver régulièrement votre voiture, sans oublier de frotter la carrosserie avec une éponge douce, vous permettra de la garder rutilante comme au premier jour.

Les travaux à réaliser chez un professionnel

Sauf si vous avez des compétences en mécanique, il est préférable de confier votre voiture à un garagiste pour changer les pièces importantes de votre moteur :

  • Les bougies d’allumage sur les moteurs essence (tous les 60 000 km ou tous les 3 ans, environ).
  • La vérification des courroies de distribution et accessoires, sous peine de casser votre moteur.
  • Les durites craquelées sont également à changer rapidement.
  • La batterie

N’oubliez pas : le contrôle technique a lieu tous les 2 ans (sauf 4 ans pour un véhicule neuf) et les critères se sont durcis. Enfin, un entretien régulier de votre voiture prolongera sa durée de vie, tout en vous permettant de réaliser des économies.