Louer une voiture à l’étranger

0
46
Louer une voiture à l'étranger

Lorsqu’on voyage à l’étranger, les transports en commun sur place ne suffisent pas toujours pour visiter tout ce qui nous fait envie. Louer une voiture à l’étranger devient alors essentielle. La location de voiture s’avère donc parfois indispensable pour se déplacer ou barouder dans les coins les plus reculés du pays. Cependant, la prudence s’impose en la matière : d’un loueur à l’autre, les tarifs et les conditions sont très variables, surtout pour les jeunes conducteurs.

Comparez et réservez à l’avance

Nombreux sites internet proposent des services de location de voitures en ligne. En général, plus tôt vous réservez, plus les tarifs sont intéressants. N’hésitez pas à passer par les comparateurs de prix pour vos recherches. En effet, louer en direct auprès d’un grand loueur international est souvent moins intéressant, c’est bon à savoir. Tout comme passer par un courtier pour votre location revient moins cher 7 fois sur 10(1).

Vous pouvez également opter pour une société de location lowcost, moins chère. Néanmoins, elle n’offre généralement pas les mêmes services. En effet, les lowcost sont souvent situées loin des aéroports, ce qui nécessite de prendre une navette pour vous y rendre. Or, leurs horaires ne coïncident pas forcément avec les vôtres. Si vous souhaitez rapporter la voiture à l’aéroport au retour, il peut vous être facturé des frais supplémentaires.

Quant aux loueurs locaux, leurs tarifs sont souvent attractifs car les véhicules usagés. Mais il est indispensable de vérifier leur réputation en ligne.

Attention aux frais cachés !

Il est donc fortement recommandé de lire en détail les conditions générales de vente avant de signer, puis d’additionner chacun des services et des options pour obtenir le coût réel de votre location.

Des frais après la réservation en ligne

Sur place, même les loueurs internationaux les plus réputés tentent de faire monter la note. Tout est mis en oeuvre pour vous essayer de vous facturer des options et des frais supplémentaires : assurance, GPS inclus, frais de ferry, frais de passage de frontière, frais de dépôt à l’aéroport, location et retour du véhicule avec une quantité d’essence définie (à moins d’être très organisé dans vos déplacements, c’est difficile à respecter).

Pensez à l’assurance

Les sociétés de location s’autorisent à vous demander des franchises exorbitantes en cas d’accident. C’est pourquoi, il est conseillé de prendre une assurance avec rachat de franchise, si vous n’avez pas cette option incluse dans le prix. En général la plupart des loueurs la proposent. En plus, il est possible de souscrire à une assurance avec rachat de franchise avant votre départ chez un assureur indépendant de la société de location. Les tarifs peuvent s’avérer plus attractifs. N’hésitez pas à les comparer. De plus, une assurance vous protège en cas d’accidents corporels.

Quels documents et démarches ?

Les règles de location et de conduite ne sont pas identiques d’un pays à l’autre. En Croatie, par exemple, si vous n’allumez pas vos phares en plein jour, vous risquez une amende. C’est pourquoi, il est nécessaire de s’informer au préalable sur les règles de conduite en vigueur dans le pays où vous allez.

Avant de partir

Vous trouverez un certain nombre de renseignements avant votre départ sur le site de la sécurité routière, qui propose un récapitulatif des règles par pays. Il est également possible de consulter le consulat ou l’ambassade du pays en France ou le site du Ministère des affaires étrangères. Il existe  aussi une application gratuite qui vous informe sur les règles propres aux pays de l’union européenne : aller à l’étranger.

Si vous voyagez en Europe, vous pouvez conduire avec votre permis français. Dans les autres pays, là encore, les règles ne sont pas identiques. Il peut être nécessaire d’effectuer une demande de permis de conduire international avant de partir. Ce document est la traduction officielle de votre permis français et peut être exigé en plus de ce dernier. Gratuit, il a une validité de 3 ans. Enfin, dans d’autres pays vous devrez demander une autorisation de conduire sur place.

Louer une voiture à l’étranger : sur place

Pour toute location, il vous sera également demandé votre passeport et une caution. Assurez-vous de la solvabilité de votre compte. Pour la caution, les loueurs prennent une empreinte de votre carte bancaire, sans vous débiter. Le montant est stipulé dans les conditions de location, sur le site internet du loueur.

Enfin, avant de prendre le volant, un état des lieux est indispensable : vérifiez bien l’extérieur et l’intérieur du véhicule et faites des photos. Un accroc non constaté au départ pourrait vous être facturé au retour.

Louer une voiture à l’étranger, pour les jeunes conducteurs…

…une tâche ardue mais pas impossible. Nombreuses sociétés exigent un âge et une expérience minimum pour pouvoir louer un de leurs véhicules. Les critères varient en fonction des loueurs ET du pays de la location. Sur le site https://www.interrent.com/fr, par exemple, il est possible de louer une voiture dès 19 ans à Madrid, alors qu’à Marseille il faut attendre 25 ans !

En moyenne, la fourchette d’âge se situe entre 21 et 25 ans, et l’expérience requise entre 1 et 5 ans.
Voici quelques pays où il est possible de louer une voiture à partir de 18 ans : Allemagne, France, Italie, Portugal, Suède, Royaume-Uni, États-Unis.

Certains sites offrent également cette possibilité : Auto Europe, Carigami
Notez qu’une surprime jeune conducteur est appliquée quasi systématiquement (entre 10 et 40 € par jour). De plus, les voitures proposées aux jeunes conducteurs sont une sélection de modèles d’entrée de gamme.

 

(1) http://leparticulier.lefigaro.fr/upload/docs/application/pdf/2016-05/lp_1122_p76_2016-05-20_10-57-24_379.pdf