Interview d'Elida Almeida - #BDM 2018 - FINISTERE 2.9

Interview d’Elida Almeida – #BDM 2018

Matmatah au festival du Bout du Monde – #BDM 2018
7 août 2018
Interview Lola Marsh – #BDM 2018
9 août 2018
Tout afficher

L’interview autour du chiffre 3

Elida Almeida, s’est prêtée au jeu de l’interview autour du chiffre 3. Nous avons rencontré la jeune cap-verdienne le vendredi 3 août entre ses deux concerts. C’est dans les loges du Chapiteau de Seb vendredi soir que nous avons tenu l’interview.  La chanteuse nous répond en français, et avec un énorme sourire. La jeune artiste de 25 ans nous parle de sa musique et de son parcours.

Elle est très fière de ce qu’elle a accompli jusqu’ici et remercie son label pour cela. En effet, en trois ans de scène elle a déjà trois albums et un EP à son actif. Elida Almeida est également fière de ses origines. Elle est consciente de représenter son pays à chaque fois qu’elle monte sur scène. Elle tente de faire aimer le Cap Vert à tous les publics qu’elle rencontre. Pour nous, c’est chose faite. Nous sommes conquis par son sourire, sa voix et son énergie.

Elle nous explique que sa musique s’inspire à la fois du Batuk et du Funana. Elle a grandi en écoutant la musique de Cesaria Evora qui est du nord de l’île et qui utilise beaucoup le Funana. Elida Almeida vient du sud de l’île et elle a commencé jeune à jouer des rythmes Batuk avec ses cousins et sa sœur.

La souriante Elida Almeida, nous parle également de sujets importants pour le Cap-Vert. Au détour d’une question qu’on pensait légère, elle nous parle de la sécheresse qui touche son pays. Elle nous explique qu’il n’a pas plu depuis trois ans et que les barrages sont à sec.

Elida Almeida est une artiste de talent qui a le Cap-Vert dans le cœur. Elle en  est d’ailleurs une belle ambassadrice. Nous avons été très heureux de l’interviewer. Nous sommes certains de la revoir, peut-être pour une autre édition du festival du Bout du Monde.

Aenean mi, suscipit ut libero facilisis risus. Phasellus ipsum eleifend at commodo