Gurvan Le Bloc’h – Rencontre avec un sportif finistérien

0
1043
Gurvan Le Bloc'h

Il est 16h05 à ma montre et il a plu toute la journée. J’ai rendez-vous avec Gurvan Le Bloc’h à côté de son lycée, le lycée Yves Thépot. Il est arrivé à l’heure et nous descendons au terrain de l’Ecole primaire Kergoat-ar-lez. Là, Il accepte gentiment de faire quelques figures devant mon objectif. Il est si doué qu’on pourrait dire qu’il « danse » avec son BMX.

Le BMX est un sport cycliste apparu en Californie en 1968. Il possède une grande communauté dans le monde en particulier au Japon et aux Etats Unis. Même s’il n’est pas développé en Bretagne et particulièrement dans le Finistère, il fait de plus en plus d’adeptes en France chaque année.

Etant petit, Gurvan Le Bloc’h était déjà fan de sports extrêmes. Vers l’âge de 13 ans, il s’est initié au BMX qu’il aimait beaucoup et a continué ce sport avec une grande motivation. C’est ainsi qu’il a rencontré Fabien Stephan qui tenait un club juste à côté de leur maison à Châteaulin.

Depuis 4 ans, il s’entraîne régulièrement, de 1 à 3 heures les jours d’école et de 2 à 10 heures les weekends. On observe facilement le résultat. Je l’admire.

A Quimper, il vient s’entraîner à l’Ecole primaire Kergoat-ar-lez, où nous nous trouvons actuellement. Il y a un terrain couvert, idéal par temps de pluie comme aujourd’hui. Mais lorsqu’il fait beau, il préfère le terrain de basket à côté de son lycée.

Gurvan Le Bloc’h adore son vélo actuel qu’il trouve « vraiment, vraiment bien ». Il a tout de même changé quelques pièces : « Avant j’avais un cadre rouge. Ça fait trois ans maintenant que j’ai celui-là. J’ai changé après l’avoir cassé plusieurs fois. » La marque de son BMX n’est pas très connue mais comme il le dit : « c’est la marque la plus fiable ».

Depuis son enfance, il a toujours apprécié pratiquer un ou plusieurs sports. L’année dernière il a notamment fait beaucoup de musculation afin de réussir à faire certaines figures en BMX. Mais il a dû ralentir ses entraînements parce qu’il n’avait plus de temps pour ce dernier.

Gurvan est en BAC STI et voudrait, par la suite, obtenir un BTS en Aéronautique. Il ne compte pas arrêter le vélo de sitôt et souhaite perfectionner son niveau durant ses temps libres.