Courir sur Brest

0
677
Courir sur Brest

C’est l’automne et vous aimeriez chausser vos baskets, mais ce n’est pas toujours motivant de courir  en solo ? Nous avons la solution : « On joue comme on s’entraîne ! ». Voici la devise de Thomas Le Gaillard, fondateur de l’association « Courir sur Brest ».

La naissance de « Courir sur Brest »

« Courir sur Brest » est née d’une passion pour la préparation physique. Ainsi, en janvier 2017, après plusieurs sorties de course à pieds en solo, Thomas a eu l’idée de constituer un groupe sur Facebook pour ne plus courir seul.

Le nom de la page est l’association de deux mots clés, permettant de faciliter la recherche des internautes : Courir & Brest.

De janvier à juillet 2017, un noyau dur d’une trentaine de personnes se constitue et s’est alors que l’idée de représenter quelque chose ensemble se concrétise en la création d’une association.

Quel est l’objectif de l’association ?

« L’association permet d’aider les personnes dans la pratique de la course à pieds et le maintien de la condition physique. Notre but est d’être accessible à tous, à toutes personnes de tout âge, de tout niveau.

L’objectif ultime est de créer notre propre événement : une course originale en Finistère accessible à tout le monde. »

Dès la première saison « Courir sur Brest » compte 75 adhérents. Puis, 120 la seconde année. Aujourd’hui, « nous sommes dans les premiers mois de la troisième édition et nous sommes déjà 80 personnes. Il est possible de s’inscrire tout au long de l’année. »

Quel est le prix de l’adhésion ?

« A l’année, la cotisation est de 20 euros. Et si vous êtes des coureurs occasionnels, il est possible de s’inscrire à la séance, au prix de 1 euros. »

L’adhésion permet de créer des vêtements sportifs floquer à l’identité du club, pour les adhérents. De plus, elle permet également de mettre en place des événements qui permettent de se rassembler autour d’une galette des rois ou lors d’un week-end au camping.

Quand ont lieu les entraînements ?

« Les entraînements ont lieu le mardi et le jeudi à 19h. L’objectif pour nous n’est pas de finir premier à l’entrainement mais d’arriver le premier avant 19h, puisqu’après il y a trop de bisous à faire d’un coup ! (rire)

  • Le mardi est dédié à des séances spécifiques, tel que du travail de côte, de monter d’escaliers …. C’est un travail difficile mais qui permet de progresser rapidement.
  • Le jeudi c’est le jour de la séance d’endurance de 1h15. Il y a aussi des « testing » qui sont organisé dans l’année. Les coureurs peuvent, le temps d’une séance, tester une chaussure Adidas ou de d’autre marque.

Pourquoi venir dans cette association ?

« Outre le côté sportif et bien-être, l’association permet de faire des rencontres. « Courir sur Brest », c’est « L’amour est dans le pré », puisque nous avons eu deux mariages et une naissance !

On est considéré comme le groupe le plus jeune de Brest avec une moyenne d’âge de 25-30 ans. Cette année les adhérents ont entre 16 et 60 ans.

Il n’y a pas de concurrence, tout le monde est là pour s’aider, courir, partager des moments et être ensemble. On n’est jamais tout seul, puisqu’on trouve toujours quelqu’un qui court à notre allure. »

Que dirais-tu à un(e) jeune qui n’ose pas s’inscrire dans un club de course à pieds de peur de ralentir le groupe ou de ne pas pouvoir suivre ?

« Je lui dirai de venir découvrir, il/elle fera forcément des rencontres avec un autre étudiants ou une autre personne ayant le même niveau de course à pieds. Lors des séances, on crée certes trois groupes (confirmé, intermédiaires et débutants), mais encore une fois, il n’y a pas de concurrence, chacun court à son rythme et il n’y aura jamais une personne seule. »

En quoi Brest est-elle une ville intéressante pour monter ce genre d’initiatives sportive ?

« A Brest il y a des spots d’entraînements variés : du relief, des escaliers, des bois, des parcs, un sentier côtier … C’est une grande ville, on est sûr d’être plusieurs lors des entraînements. On ne se pose pas la question d’annuler ou non l’entrainement. En effet, on sait qu’il y aura toujours du monde qu’il pleuve ou qu’il vente ! »

Quel est l’entrainement préféré des adhérents ?

« Lors des beaux jours, c’est le sentier côtier sans hésitation. Mais ce qui plaît surtout c’est la variété des entraînements. »

Comment créais-tu les entraînements ?

« Je crée les entraînements d’après les circuits que je connais et ce qui plaît aux adhérents. Lorsque je définis le circuit, je le fais en fonction du temps, soit 1h15, le temps de l’entrainement. Puis, je crée 3 boucles adaptées aux 3 niveaux.

En effet, il est également possible de faire des entraînements sur-mesure. Par exemple on m’a demandé une préparation pour le Trail du bout du monde, le marathon de Paris …

S’il y avait un coin que tu aimerais faire découvrir en Finistère se serait quoi ?

« Pour moi, les petites pépites du coin c’est la Presqu’île de Crozon et en particulier Morgat et la plage de l’île Vierge. Le sentier du GR34 est un coin à découvrir absolument en Finistère, peu importe le temps, il offre des paysages unique de la Bretagne !  »

Pour avoir plus d’information suivez l’association sur le groupe Facebook et leur compte Instagram !

Et peut-être à bientôt à un entrainement de « Courir sur Brest » !