Rencontre avec le groupe Moosy

0
1040
Moosy

Moosy : de la musique de voyous jouée par des Gentlemen

A la fois gentlemen et mystérieux, Marien et Melen Joly, deux frères quimpérois, forment le groupe Moosy depuis bientôt trois ans.

Melen fut le premier à s’installer à Montréal pour ses études de littérature anglaise. A cette époque, il jouait déjà en solo et ce n’est qu’après avoir obtenu son diplôme de journaliste que Marien a rejoint son frère pour former, en août 2012 le groupe Moosy. Pour les deux autodidactes, choisir un tel nom de groupe était une évidence car « Moosy » fut le nom de baptême que leur avait donné une amie.

Les jeunes musiciens ont des influences variées, certaines ignorées ! Ayant  été élevé par des mélomanes, ils ont baigné dans la musique tout jeunes. Leurs influences sont larges et les deux groupes dont ils parlent régulièrement sont « Tool » et « Noir Désir » ; à ça ils ajouteraient Puscifer, Nosfell, Cult Of Luna, Michel Cloup et Hugh Jackman.

Le public est toujours très varié et ils ont de très bons retours de la part des quinquagénaires ! En général, ce sont des gens qui ont la nostalgie du vinyle. Comme ils disent, les gens qui aiment consommer de la musique en MP3 ou à la radio avec des refrains toutes les 30 secondes passent généralement un peu à côté de ce qu’ils font. Ils en sont déjà à environ 80 dates de concerts au Québec, Ontario et en France.  Les deux frères jouent partout où il est possible de jouer. Ce qui les guide le plus c’est l’envie de voyager. « Si on a envie de visiter Bruges, on va s’arranger pour trouver des concerts qui nous mèneront jusque là-bas. Des fois, on organise des shows pour aller voir des amis. D’autres fois, c’est sans aucune autre motivation que le fait de le faire » confient les deux frères.

MoosyMarien et Melen commencent à travailler sur leur prochain album. En voyageant dans leur pays ils trouvent beaucoup d’émotions et des idées pour composer leurs nouvelles chansons. Comme le confirme Marien : « Sur cette tournée, on rôde 5 nouvelles chansons pour le prochain disque qui sortira au printemps prochain au plus tard, on l’espère ! On reste en autoproduction par choix, c’est une garantie de liberté et de contrôle de notre démarche, mais ça complique parfois la réalisation pour des raisons évidentes de moyens. C’est difficile d’être certain de l’avenir ».

En 2016, ils seront sûrement musiciens à temps plein. Ils devraient descendre la côte Est des États-Unis, faire l’Est Canadien et revenir ensuite en Europe « Encore une fois si tout va bien » !

Marien et Melen essaient de parcourir une partie du monde grâce à leur musique ! «  Si on nous offre un van aménagé, la route sera longue ».

Les frères vous invitent à écouter leur musique et à venir à les voir en concerts : « Allez soutenir les artistes indépendants en spectacle, c’est là que la magie opère et que le rapport est le plus vrai. Et « bring your own corks » » !