4L Trophy Désert Crew

90

Avant

Des nouvelles de l’équipage DESERT Crew avant notre grand départ dans quelques jours.

Cela fait maintenant plus d’un an que nous nous sommes lancées dans cette aventure.
Malheureusement, début janvier l’organisation du 4L Trophy nous a contacté pour nous annoncer que le rallye est reporté du 5 au 15 mai 2022 à cause des conditions sanitaires et de la fermeture des frontières marocaines. Comme nous sommes déterminées et que ce n’est pas dans nos habitudes d’abandonner, nous serons bien présentes sur la ligne départ à Biarritz le 5 mai prochain.

Des news du côté des sponsors et partenaires

Aujourd’hui, 19 sponsors ont rejoint notre aventure en investissant dans un encart sur la voiture. Nous avons donc atteint notre objectif de recouvrir la 4L.
Voici les entreprises qui nous accompagnent : Boulangerie Pâtisserie MER – « Le Fournil du Rouillen », Armor Céramique, Botanic Quimper, Cidrerie Château de Lézergué, Teckto, Alizé Diagnostics Immobiliers Quimper, Auto-école « Esprit conduite », Alfa TP, Palmes En Cornouaille, Le Likès, Kerné Paysage, An Pointin Still, Schmidt Quimper, Le Petit Diable, Garance Aime les Vacances, Les jardins d’Edouard, Wizz-Itech, Coq’Rock et Les Douves.

En plus de ces 19 sponsors, des partenaires nous soutiennent également : la société Ouest Service Equipement (OSE) qui nous prête un local pour préparer notre voiture à l’abri, dans un garage équipé d’un pont élévateur. L’imprimerie « Impriminute » de Quimper a imprimé tous nos dossiers de sponsoring afin de nous permettre de démarcher les entreprises avec un dossier de qualité.

Ergué-Gabéric

La ville d’Ergué-Gabéric nous soutient financièrement et le Conseil Municipal des Enfants nous a permis de récolter plusieurs dizaines de kilos de fournitures scolaires et le club de football l’AEG nous a donné des 3 tenues (hauts + bas) pour les enfants, des ballons, des cerceaux ainsi que des plots. Le CSE d’Axon Mechatronics nous a fait un don de fournitures scolaires de 20kg également. La Galerie du Centre Commercial Géant à Quimper nous a autorisé à exposer notre 4L, pendant deux journées l’été dernier, afin de faire connaitre notre projet. La Laiterie LE GALL et les poulaillers LAURENT (Saint-Evarzec) et LEROUX (Ergué-Gabéric) nous ont fait des dons de marchandises pour la fabrication de la pâte à crêpes que nous avons vendu sur le marché d’Ergué-Gabéric.

Les Béliers de Kemper nous ont offert des ballons de baskets pour les enfants. Distri Club Medical de Quimper nous a donné du matériel pour les hôpitaux tel que des masques FFP2, des kits de suture, un bidon de produit de désinfection pour le matériel, des stylets plastiques…, la société Papilli nous a également fait un don d’une centaine de brosses à dents pour les enfants.

L’association de Secourisme Poséidon Sauvetage Concarneau Cornouaille nous a offert du matériel obligatoire pour notre trousse de secours que nous devons avoir à bord de notre 4L en cas de problème pendant le rallye.

Avis aux gourmands, il n’a jamais été aussi simple de se régaler et de faire une bonne action en même temps !

La boulangerie pâtisserie MER – Le Fournil du Rouillen à Ergué-Gabéric et plus particulièrement ses gérants, Magalie et Mikaël, ont souhaité nous soutenir dans notre aventure. Pour cela, Mikaël, a imaginé la « Briochette Solidaire ». Il s’agit d’une brioche avec un coeur exotique et recouverte d’un craquelin. La Briochette était en vente au tarif de 2€50 du lundi au samedi de début juin à début décembre et pour chaque brioche vendue, 1€ était remis à notre association.

Au total ce sont 443 briochettes qui ont été vendues ! Par la suite, ils ont lancé une 2ème opération de financement. A l’occasion de l’Epiphanie, 1000 fèves « 4L » ont été cachées dans les galettes des rois. Et pour chaque galette avec une fève « 4L » vendue, 1€ nous était reversé. Le plus c’est qu’il y avait 10 fèves « 4L » différentes ce qui a permis à certains d’essayer de faire la collection ! On attend toujours de savoir si quelqu’un a réussi ! Les 2 opérations ont permis à Magalie et Mikael de nous remettre un chèque de 1443€.

Nous avons fait 4 actions sur le marché du bourg d’Ergué-Gabéric en vendant des crêpes, du jus de pomme et du jus de pomme pétillant de notre partenaire la Cidrerie Château de Lézergué. Des shoppings bag avec le logo de notre association ont aussi été vendu lors des marchés et les stocks ont été écoulés.

Le samedi 26 mars 2022, nous avons également réuni nos sponsors et partenaires autour d’un verre afin d’échanger avec eux avant notre grand départ. Cet événement s’est déroulé dans les locaux de notre partenaire OSE route de Brest à Quimper. Ce dernier, nous prête un local avec un pont afin de préparer la 4L.

Une cagnotte est en ligne sur Hello Asso !

Pour compléter le financement de notre projet, nous avons créé une cagnotte en ligne qui, aujourd’hui, a atteint la somme de 1465€ grâce à des dons de particuliers.
Pour chaque don de 10€ minimum nous avons inscrit le prénom des donateurs sur la 4L pour qu’ils voyagent avec nous durant le rallye. (lien)

 

Un projet solidaire avant tout

Comme expliqué depuis le début, nous souhaitons participer à ce rallye pour l’aventure, le voyage, les rencontres, mais surtout pour l’aspect solidaire. Nous avons fait de belles rencontres au niveau local.

Les fournitures scolaires ont été récoltées par le Conseil Municipal des Enfants (CME) d’Ergué-Gabéric.

Les enfants ont préparé une affiche pour présenter le projet aux habitants de la ville. Toute personne qui souhaitait donner des fournitures scolaires pouvait les déposer dans les bacs mis à disposition dans les quatre écoles de la ville, le centre de loisirs, la Mairie, l’Athéna ainsi qu’à la médiathèque.
La remise des fournitures a eu lieu lors de notre dernière participation au marché du bourg le dimanche 28 novembre 2021 en présence des enfants du Conseil Municipal, des élus qui suivent notre projet et des journalistes de Ouest France et du Télégramme.

Depuis notre première rencontre, qu’en est-il de la vie de notre bolide ?

Lors de notre rencontre avec le CME, nous avons proposé aux enfants de choisir le prénom de notre 4L pour les remercier de l’intérêt et de leur investissement dans notre projet.
Ils ont tous accepté le défi et ont choisi de baptiser notre bolide … VICTOIRE !
Nous espérons que cela nous portera chance.

La deuxième bonne nouvelle est que nous avons enfin trouvé un moyen de restaurer notre bolide.

Le centre AFPA de Loudéac (Côtes d’Armor) et plus particulièrement les formateurs des formations « Carrossier réparateur » et « Peintre en carrosserie » ont accepté de proposer ce projet à leurs apprentis qui ont permis à Victoire de retrouver une superbe parure menthe à l’eau pour son aventure ! Le centre AFPA de Brest (Finistère) nous a aidé pour la partie mécanique et nous a appris quelques notions de mécaniques pour nous débrouiller toutes seules en cas de problème durant notre périple. Merci à eux car ils ont tous, tout de suite accepté de nous aider. Elle est enfin prête à affronter les pistes marocaines. L’aménagement intérieur est lui aussi prêt.

La dernière ligne droite à quelques jours du départ !

Nous avons découvert quelques mauvaises surprises sur la 4L mais c’est du passé nous les avons résolus.
Nous avons préparé tous les cartons de dons, listé tous les dons que nous transportons, fait un chargement à blanc pour voir si tout rentrait dans l’habitacle.
Acheté une montagne de médicament au cas où nous tomberions malades pendant notre aventure ! Préparé tous les documents pour les vérifications à Biarritz.

Nous avons aussi appris à monter une tente (bon ça c’est facile en 2 secondes c’est rapide 😉) en revanche la replier est une autre affaire ! Nous avons aussi appris à utiliser une boussole et une carte, tant qu’on ne tourne pas en rond et qu’on ne roule pas à contre sens des autres équipages alors nous serons certaines d’être dans le bon sens.
En effet, nous avons tellement hâte et sommes super excitées à l’idée de partir à l’aventure la semaine prochaine !
Pour l’anecdote, nous sommes déjà tombées en panne d’essence à 100m de chez nous et de la station-service !

Nous avons circulé régulièrement sur la côte finistérienne sud, l’occasion pour notre bolide d’arpenter les routes fièrement avec ses superbes encarts qui lui vont à merveille ! Et peut-être que certains de vos lecteurs nous ont vu.

 

Le budget concrètement ça donne quoi ?

Initialement, nous avions estimé notre budget à 10 000€. Suite aux travaux de carrosserie et de peinture que nous avons dû effectuer, après les conseils d’anciens Trophistes, nous nous sommes rendu compte que nous avions oublié certains frais. Notre budget s’élève donc à 12 000€.
Pour continuer de suivre nos aventures, ça se passe sur Instagram et Facebook.
Lors du rallye, il sera aussi possible de nous suivre sur le site officiel du 4L Trophy (lien) en cherchant notre numéro d’équipage le 769.

Pendant

Lundi 2 mai 2022 :

Il est 12h, ça y est nous sommes sur le parking de covoiturage du Rouillen à Ergué-Gabéric, c’est l’heure des derniers aurevoirs avec la famille, les dernières vérifications mécaniques de notre père et les derniers échanges avec les journalistes qui nous ont suivi depuis le début.

Let’s go ! Premier arrêt du côté de Lorient pour manger notre repas du midi sur le parking de la Foir’fouille car Manon veut absolument avoir son drapeau Breton. Repas et achats terminés, nous voilà de retour sur la route en direction de La Rochelle où nous passerons la nuit. 400kms parcouru par la voie express puis les petites routes. Ce sont aussi les premières rencontres avec d’autres 4L.

Mardi 3 mai 2022 :

Objectif de la journée atteindre Biarritz, plus précisément Anglet ou nous passerons les deux prochaines nuits avant le départ officiel. Nous nous rendons comptes que la voiture est vraiment très chargée car elle est très basse et dès que nous passons un ralentisseur nous touchons le sol… Nous avons pris deux bacs (bateaux) afin de ménager notre monture. Plus nous nous rapprochons plus nous croisons des 4L.

Mercredi 4 mai 2022 :

Veille du départ. Journée chargée et un peu stressante. Pour nous, c’est journée de vérifications. Contrôle de la 4L (châssis, …). Les deux voitures devant nous ne passent pas le contrôle ce qui ne nous « zenifie » pas ! Arrive notre tour, après inspection, le mécanicien valide notre bolide en quelques minutes !!!

Vient ensuite l’installation du Tripy-S (boîtier de sécurité, le PC course va pouvoir surveiller notre position pour notre sécurité et en cas d’urgence de donner l’alerte mais c’est aussi lui qui permet de donner notre kilométrage officiel tous les jours). Puis c’est ensuite que viennent les vérifications du matériel obligatoire à bord du véhicule (roue, matériel mécanique, boussole, triangle, gilet, couverture de survie). Une croix de plus sur la feuille pour la validation puis direction le stand pour le stickage de la voiture. Nous voilà un peu plus détendues mais les contrôles ne sont pas terminés. Après avoir garé la 4L sur le parking du départ, direction l’intérieur de la Halle pour les vérifications administratives, médicales qui s’enchaînent avec les vérifications de l’assurance rapatriement.

Puis vient enfin la dernière salle, celle où l’on rend notre document avec toutes les croix de vérifications « ok ». Ça y est le graal nous est posé sur le bras : le bracelet 4L Trophy, celui qu’il ne faut pas perdre sinon tu ne rentres pas chez ALI ! (La soirée de clôture). Nous sommes allées donner nos 10kg de nourriture pour la Croix Rouge Française. Et fait différents dons aux associations présentes (Enfants du Désert et Cap Eco Solidaire). Achat du pack photo pour avoir des photos magnifiques. Pour terminer, récupération de notre sac surprise (Tour de cou pour les clés, tee-shirts 4L Trophy, pochette pour ne pas perdre les papiers de la voiture mais aussi rouleaux de papier toilettes, lingettes…).

En attendant le briefing en fin de journée, nous avons vidé le coffre en entier pour mieux le ranger car avant notre convocation le matin nous étions allées faire nos courses.

Jeudi 5 mai 2022 :

D-Day ! C’est parti ! La 25ème édition du 4L Trophy est lancée ! Après une petite danse avec Vaimalama Chaves et Elsa Blois c’est l’heure du premier briefing officiel du rallye par Jean-Jacques REY le créateur du rallye. Jean-Jacques nous donne une seule consigne : « Vous sortez de Biarritz en faisant le plus gros bordel possible ! » consigne respectée à la lettre ! A partir de maintenant nous passerons nos journées à voir des stations essence remplies de 4L qui attentent pour faire le plein, qui ventilent ou tout simplement des équipages qui font une pause. Fin de journée à Salamanque. Un peu fatiguées nous mettrons 10 minutes à pied pour trouver l’hôtel qui était juste à côté du parking…

 

Vendredi 6 mai 2022 :

Premier défi de la journée sortir du parking : la sortie était tellement pentue que nous redescendions en arrière même lorsque l’on accélérait !!! Nous avons dû nous y prendre à trois reprises pour sortir. Plus nous descendons en Espagne, plus le thermomètre grimpe. Pilote et copilote nous le ressentons mais la voiture aussi. Les paysages du sud de l’Espagne sont très jolis. Nous arrivons au pied d’une montagne et les 4L tombent comme des mouches, les dépanneuses défilent. Nous avons croisé les doigts le plus fort possible mais malheureusement notre 4L a commencé à faire des siennes.

Puis, nous passons de 100km/h à 40km/h dans les côtes. Nous sommes donc sorties le plus tôt possible sur une aire pour voir ce qu’il se passait, et là, coup de chance nous sommes tombées sur plusieurs équipages qui sont tous venu nous aider. La fin de journée arrive à grand pas et après plus d’une heure de réglages et de réparation nous décidons alors de rouler en convoi de près de dix voitures pour les 250 derniers kilomètres qu’il nous reste à parcourir jusqu’à Algésiras. Premier coucher de soleil et route de nuit c’était génial !

Samedi 7 mai 2022 :

Malgré le dépannage hier, la voiture recommence à avoir des problèmes. Une fois arrivées au point de rendez-vous pour le briefing direction le pôle Meca. Manon y passe 1h30 avec l’aide des mécanos en attendant Chloé qui est au briefing qui est un des plus important car c’est aujourd’hui que nous devons prendre le bateau.

Briefing et mécanique terminés nous reprenons la route direction le Carrefour le plus proche pour acheter nos dernières réserves alimentaires pour nos repas dans le désert car nous n’avions pas pu tout acheter en France puisque la voiture était trop chargée. Courses faites, nous reprenons la route en direction du port car l’embarquement est prévu à 16h. Finalement nous embarquerons réellement à 18h30. Pendant les 1h30 de traversée nous avons encore eu le droit à des contrôles administratifs (passeport, déclaration d’entrée du véhicule sur le territoire marocain…).

Nous voilà arrivées au Maroc et nous devons encore rouler 270kms pour atteindre notre premier bivouac obligatoire pour la nuit. Nous roulons 4h pour atteindre Rabat. Sur la route nous nous sommes aussi pris le road-book des copains sur notre pare-brise. Arrivée tardive vers 1h30 du matin, décalage horaire, bruit de la 4L, autant vous dire que nous n’avons pas eu besoin de berceuse pour nous endormir. Tellement fatiguées qu’on n’a pas eu le courage de planter les sardines de la tente.

Dimanche 8 mai 2022 :

Au réveil nous découvrons le bivouac où nous avons dormi car comme nous sommes arrivées de nuit nous n’avions aucune idée du lieu où nous étions. Réveil dans un champs puis nous commençons la journée en noyant le moteur ! Nous voilà donc à nettoyer les bougies avec l’aide d’Eliot et Stella puis nous voilà reparties. Nous traversons plusieurs villes et villages avant d’attaquer l’Atlas pendant plusieurs heures. Sur la route les paysages défilent est sont magnifiques nous avons vu beaucoup de troupeaux de moutons mais aussi des singes dans la vallée des singes.

16h30 heure d’arrivée au bivouac de Boulaajoul. Première soirée pour nous où nous avons pu profiter avant d’attaquer les dunes.

Lundi 9 mai 2022 :

Réveil à 6h en plein milieu de l’Atlas avec comme décor le lever du soleil. Le réveil au 4L Trophy se fait en autre par les portes des voitures qui claquent, le doux bruit et l’odeur des pots d’échappement qui démarrent. 8h nous voilà en route direction Merzouga. Nous grimpons les montagnes sinueuses. Aujourd’hui, première vraie journée d’orientation. Nous avons des créneaux horaires à respecter pour passer les points de contrôle si on veut rouler sur les pistes cet après-midi sinon nous sommes contraintes de terminer la journée par la route. Timing respecté, nous découvrons la conduite sur piste et les premières sensations de conduite sur le sable sont assez bizarres au début.

Nous avons l’impression de rouler sur des coussins. 17h, nous arrivons au bivouac et prenons la direction du grand carré de tapis pour déposer toutes les fournitures et dons à l’association Enfants du Désert qui se chargera de répartir l’ensemble des dons selon les besoins des différentes écoles. La voiture est libérée ! Direction le briefing pour les consignes de sécurité car durant les deux prochains jours nous devrons réaliser des parcours dans les dunes. Le début du vrai rallye ! Après toutes ces infos il est temps d’aller prendre l’apéro avec les quatre équipages avec qui nous roulons depuis l’Espagne pour raconter notre journée et préparer la journée qui nous attend.

Mardi 10 mai 2022 :

Première boucle pour nous. La plus longue mais aussi celle avec le plus de difficulté ! Nous sommes parties vers 10h. Après l’ensablage de nos camarades quelques mètres après l’arche de départ, c’est à notre tour quelques minutes plus tard. Il faut donc sortir tout l’attirail : la pelle, les plaques de désensablage, un peu d’aide des copains pour pousser sur la voiture et le tour est joué ! Nous poursuivons notre route sans trop de difficultés jusqu’au prochain oued où nous resterons bloquées. Tellement ensablées qu’un 4×4 de l’orga a dû venir nous tracter pour sortir du bac à sable !

Et pour finir en beauté cette journée éprouvante, nous nous sommes égarées à 2km de l’arrivée ce qui nous a fait faire un détour de 20km. Déçues de cette fin de journée mais en même temps nous n’étions pas venues pour le classement. Rituel du soir, après le briefing c’est l’heure de l’apéro, l’occasion de se raconter nos aventures du jour et de prendre des infos pour préparer la journée de demain car les équipages sont répartis en deux groupes et demain, nous inversons les parcours. C’est l’occasion de s’échanger les pièges et astuces de chaque parcours pour éviter de rester à nouveau bloqué.

Mercredi 11 mai 2022 :

Comme chaque matin nous nous réveillons face aux dunes avec comme réveil les doux bruits que font les 4L mais en cadeau depuis deux jours, l’hymne du rallye retenti : « 4LLLL TROPHY PHY PHY ». L’astuce dormir au font du bivouac pour l’entendre de loin ! Réveillées par une tempête de sable dès 5h du matin, la nuit a été courte. Ce phénomène se produit une fois toutes les deux semaines, il fallait que ça tombe lorsque nous sommes en plein milieu du désert. La tente de Lucas, un de nos copain, s’est envolés !

Une fois la tente retrouvée, direction le petit déjeuner. Un morceau de pain avalé et un thé plus tard nous voilà sous l’arche de départ pour ce deuxième jour dans les dunes. Petite journée sans grande difficulté nous terminerons vers 14h15. En attendant les copains nous nous sommes un peu reposées car l’altitude et la chaleur nous assomme un peu. Dès leur arrivée nous avons profité de cette dernière soirée au bivouac car demain nous commençons l’épreuve marathon.

Jeudi 12 mai 2022 :

Nous voilà parties pour deux jours en totale autonomie. Après quelques kilomètres sur la route (ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu de bitume) nous retrouvons les pistes. Au programme : plateau désertique, mini tempête de sable on ne voit plus à 2m devant nous, des gros cailloux (cailloux est un faible mot) qui font plein de bruit sous la voiture (pas très rassurant car ça risque d’abîmer la voiture), route en travaux. 19h30 nous passons la dernière arche où nos kilomètres sont comptabilisés une dernière fois. Nous nous regroupons avec les quatre équipages avec qui nous roulons depuis le début pour savourer notre dernière soirée au milieu de nul part. Au programme feu de camp et nuit à la belle étoile.

Vendredi 13 mai 2022 :

Et voilà le rallye touche à sa fin ! Dernier réveil dans le désert, on remballe nos affaires pour la dernière fois avant de prendre la route pour Marrakech. Tristes mais aussi contentes de savoir que ce soir nous pourrons prendre une vraie douche. Retour sur la route toute la journée. Dernière pause au bord de la route sous un palmier pour manger les restes de nourriture. Nous redescendons l’Atlas et regardons avec des paillettes dans les yeux les derniers paysages. La voiture nous joue quelques tours donc nous avons fait une pause pour la régler. Ce sont les dernières pages du road book que nous tournons aujourd’hui avec beaucoup de souvenirs en tête.

Découverte de Marrakech dans la circulation. Il est temps de passer la ligne d’arrivée sur le circuit automobile Moulay El Hassan, une première en 25 ans de rallye, en compagnie de l’équipage « 4L Des’R » qui ont été nos plus fidèles compagnons tout au long de l’aventure. Il est temps de retrouver nos parents qui nous attendent sur la ligne d’arrivée, de rendre le road book et prendre les dernières instructions mais surtout nos billets pour l’hôtel ! Une bonne douche, enfin non, deux douches car nous étions vraiment sales ! Notre bronzage a disparu après ces deux douches…

Samedi 14 mai 2022 :

Journée libre aujourd’hui. Au programme, repos puis visite dans le souk, thé à la menthe et il était déjà l’heure de prendre le taxi pour se rendre chez Ali pour la fameuse cérémonie de clôture. Au programme, accueil en musique et danse traditionnelles, remise de prix avec Guillaume Play, Vaimalama Chaves, Maeva Coucke, François Allain , repas, spectacle, DJ.
Officiellement nous terminons ce rallye 597/828 au classement général et 106/161 au classement féminin.

Nous n’étions pas venues pour le classement mais pour l’aventure, le dépaysement et les rencontres. On ne va pas vous mentir, nous nous sommes finalement prises au jeu et étions un peu déçues de notre classement suite à notre détour de 20km qui nous a fait perdre près de 300 places au classement général et 50 places au classement féminin car le classement se joue au mètre près ! Mais cela fait partie du jeu et ce n’est pas le classement que nous retenons de cette aventure mais beaucoup de magnifiques souvenirs !

Dimanche 15 mai 2022 :

Après une courte nuit, nous reprenons la route pour atteindre Tanger car notre bateau est à 20h. La route est longue nous mettrons 10h pour rejoindre le port. La voiture est fatiguée et nous ne pouvons pas rouler au-delà de 100km/h. Nous arrivons au port à l’heure et passons les différents contrôles. Toutes les voitures sont fouillées par un chien de la douane. Finalement, notre bateau n’est jamais arrivé et nous avons pris le bateau suivant qui est arrivé en pleine nuit. Nous quittons le quai à 3h30 du matin et utilisons les 1h30 de traversée pour dormir sur la moquette de cafétaria du bateau.

Lundi 16 mai 2022 :

Nous avions initialement réservé un hôtel pour notre nuit de retour mais nous arrivons à l’hôtel à 5h heure marocaine dans nos têtes mais en réalité il est 6h en Espagne avec le décalage horaire. Il est trop tard pour dormir alors nous prenons simplement une douche et faisons un passage express au petit déj’. 9h nous prenons le taxi pour 2h de route direction l’aéroport de Séville pour rentrer en France. 14h embarquement immédiat !

Nous rentrons en France en avion à contrecœur car la vraie vie nous appelle, nous devons retourner en cours et retourner travailler. Nous aurions préféré rentrer jusqu’en Bretagne avec Victoire mais ce n’est pas possible niveau timing donc nos parents vont la ramener tranquillement. (Il leur aura fallu 5 jours pour rentrer en Bretagne car nous avons légèrement abîmé notre bolide et il a fallu le ménager sur le retour.

Mardi 17 mai 2022 :

Séparation de notre équipage, Chloé rentre à Quimper.
Nous sommes rentrées chez Manon en région parisienne la veille donc direction la gare pour que Chloé rentre à Quimper mais trop occupées à nous replonger dans nos souvenirs, Chloé rate son train ! Direction donc Montparnasse l’après-midi pour avoir un autre train. Ça aura été l’aventure jusqu’au bout !

Après

Depuis notre retour, nous avons constaté que notre 4L a subi l’aventure plus que ce à quoi nous nous attendions. Il va donc être nécessaire de faire des réparations durant l’été pour qu’elle puisse refonctionner comme avant.

Nous attendons toujours les bilans des dons remis à la Croix-Rouge, les Enfants du Désert ainsi que Cap Eco-Solidaire. Cela faisait deux ans que le rallye n’était pas passé dans la zone de Merzouga à cause de la pandémie et les enfants était heureux de revoir les 4L défiler dans leur région car c’est un peu l’attente chaque année.
La Croix-Rouge aurait récolté environ des dons permettant de redistribuer plus de 20 000 repas.

Quant à Cap Eco-Solidaire, grâce aux dons des trophistes, ils ont financé l’achat d’un camion poubelle qui a été offert à la région de Merzouga afin qu’ils puissent récolter et traiter les déchets.
Nous avons franchi la ligne d’arrivée à deux mais en réalité nous étions bien plus !

Un Grand Merci

Merci Papa et Maman, la famille, les amis, les collègues, les sponsors et partenaires, les personnes qui ont fait des dons sur notre cagnotte en ligne, les personnes venues nous aider ou acheter nos produits sur les marchés, lors de nos expositions dans la galerie de Glann Odet et à la boulangerie. Merci au CME et aux enfants pour toutes les fournitures scolaires qu’ils ont récolté pour les enfants du Maroc. Et Merci car sans vous nous n’aurions pas pu réaliser notre rêve.

Nous conclurons avec les quelques phrases suivantes. Nous n’avions rien mais nous n’avions besoin de rien ! Le ressenti est incroyable. Nous vivons dans un monde où tout va trop vite, où nous n’avons pas le temps d’apprécier l’instant présent, où nous sommes envahis par les nouvelles technologies. Pendant le rallye, on avait que ça à faire : profiter de chaque instant, admirer les paysages, contempler le lever du soleil dans les dunes le matin et le coucher du soleil le soir, échanger avec les autres trophistes. La magie de ce rallye c’est aussi le mélange et l’entraide entre tous les trophistes.

Nous venons tous d’horizons complètement différents et pourtant on se mélange tous naturellement. La légende raconte que : « Le 4L Trophy, ça ne se raconte pas, ça se vit. » et Le mot d’ordre est le suivant : « Savourez chaque instant même les galères ! ». Eh bien on ne peut que confirmer, il faut vivre ce rallye et nos galères sont finalement nos meilleurs souvenirs et ont contribué à nos meilleures rencontres !

Nous espérons repartir très bientôt pour de nouvelles aventures !

DESERT Crew

Article précédentConcarn fait sa comédie