L’atlantique à la rame : la traversée Bigood, Rame Guyane

Florian De Vos – Je suis un autre
30 janvier 2017
L’Aber Wrac’h
2 février 2017
Tout afficher

L’atlantique à la rame : la traversée Bigood, Rame Guyane

Aujourd’hui, je partage avec vous ma rencontre avec Jérôme Bahuon, 31 ans pur beurre conçu à Fouesnant né à Quimper, il participera dans quelques mois à Rame Guyane 2017.
Qualifiée d’Everest des mers, cette aventure est la plus longue course transocéanique au monde en aviron. Cette 5ème édition consiste à relier le Sénégal à la Guyane sur une distance de 4700km, par 1 million de coups de rames !
Portrait d’un breton passionné aux projets atypiques

Quel est ton rapport à la mer ?
J’ai toujours été proche d’elle, je ne pense pas pouvoir vivre sans. Je pratique depuis toujours un certain nombre d’activités comme le windsurf (compet de planche dans ma tendre jeunesse), la chasse sous marine, le surf, le wake, la voile puis l’aviron.
La mer est depuis toujours mon meilleur terrain de jeu.

RAME GUYANE 2017

En quoi consiste Rames Guyane?
Il s’agit de la plus longue course transocéanique au monde en aviron: 4700km , 1 million de coups de rame, 40 à 60 jours en solitaire sans escale ni assistance pour rallier le Sénégal à la Guyane.
Surnommée d’Everest, 2017 marquera la 5ème édition de la course. Le départ est prévu le 25 novembre 2017 de Saint Louis pour rejoindre Cayenne.
Il s’agit d’une course d’origine bretonne, créé par Michel Horeau de la Trinité sur mer inspirée des exploits de Gérard d’Aboville en 1980. La première édition est proposée 2006.
 
La course se fait sur un aviron océanique appelé Monotype car c’est le seul bateau accepté pour la course dans un souci d’équité : 8m de long x 1,60 de large, il est insubmersible et auto-redressable, fabriqué en contre-plaqué époxy, il pèse 450 kg à vide et près d’1 tonne au départ.
Le mien s’appelle TIWENA et à déjà traversé 3 fois l’Atlantique, toujours bien classé il a fini 2ème de la précédente course en 2014 avec Laurent Etheimer.
Mon aviron comporte 1 compartiment avant étanche pour la réserve de nourriture (en autonomie ), au milieu le poste de rame et à l’arrière une cabine étanche qui fait office de bureau (logistique route/électronique. ..) , de chambre et de cuisine. L’électronique est alimentée en énergie verte par des panneaux solaires. L’eau douce est apportée par un désalinisateur électrique.
 
RAME GUYANE 2017
 
Combien y aura t’il de participants pour cette nouvelle édition de Rame Guyane 2017 ?
Selon les prévisions nous serons 12 métropolitains, 5 guyanais et 1 espagnol .
Ce sera une grande première pour moi.
 
Pourquoi as tu envie de participer à ce projet ?
En tant que médecin, il me semblait naturel de ramer pour une noble cause: leucémie espoir.
J’ai réalisé l’ensemble de mes études supérieures à la faculté de médecine de Brest de l’UBO (université de bretagne occidentale) pour obtenir le titre de docteur en radiologie en mai 2016. Après 11 ans d’études, j’avais envie d’une aventure, d’un break, qui me permette de voir quelles sont mes capacités physiques et psychologiques le tout en restant en contact avec le milieu que je préfère, la mer.
 
Par ailleurs, je découvre également l’aviron mais cette traversée est à l’opposé de la vision classique de l’aviron (un sport technique, de glisse et de coordination….).
En haute mer, les conditions sont totalement différentes: grosse houle, 10 à 12h de rame /j pendant 2 mois…plaies etc…la technique n’a que peu d’importance, ce qui compte c’est d’avoir le mental pour un effort continue en conditions de stress (solitude, cargos, grosse mer…). J’ai envie de vivre cette expérience hors du commun.
 
Quelle préparation sportive fais-tu pour préparer cette grande aventure ?
Je suis accompagné d’un coach sportif (Mathieu Diverres). C’est un ami toubib et grand triathlète !
Mon entraînement est fait de vélo, de natation et de renforcement musculaire en salle . Par ailleurs, je suis Inscrit au clubs d’aviron brestois.
Cette préparation se fait également par l’apprentissage de l’auto-hypnose .
Puis je verrai les questions de nutrition et de sommeil cet été.
J’ai mon routeur: Dominique Conin, un homme d’expérience pour me guider sur les flots.
Ma préparation actuelle se résume à 1 séance d’au moins 2h30 + 2 piscines 45 min + 2 entraînement en salle / semaine.
Un entraînement multi-sports intense mais indispensable.
 
Quels équipements sont nécessaires à ce projet ?
J’aurai avec moi du matériel électronique de navigation et des batteries, un désalinisateur, du matériel de sécurité …la liste n’est pas terminée.
 
As tu des partenaires pour t’accompagner dans ce Rame Guyane 2017 ?
Je recherche actuellement des partenaires mais je n’ai pas de partenaire financier.
J’ai déjà un partenariat avec la fédération Leucémie Espoir pour la lutte contre la leucémie (pour le laboratoire de recherche) et le soutien des malades et de leur famille.
Je suis également ambassadeur de la marque de territoire « Tout commence en Finistère « 
Je bénéficie enfin d’un abonnement à la salle de sport keep cool, à Quimper.

L’association Bigood est composée de combien de personnes ?
 
[symple_button url= »http://www.latraversee-bigood.fr/ » color= »pink » button_target= »_blank » btnrel= »nofollow »]L’association Bigood[/symple_button] est toute nouvelle, nous sommes 7 actuellement.
Nous sommes plein d’énergie et suivis par 131 personnes sur [symple_button url= »https://www.facebook.com/bahuonjerome/ » color= »pink » button_target= »_blank » btnrel= »nofollow »]Facebook[/symple_button], un bon début.
 
[symple_button url= »https://vimeo.com/200893302/05ccb94bdd » color= »pink » button_target= »_blank » btnrel= »nofollow »]Vidéo de présentation du projet [/symple_button]
 
Quels objectifs te fixes-tu pour ce Rame Guyane ?
Arriver de l’autre côté !
Soutenir également la fédération Leucémie espoir et les malades.
Partager mon aventure et apporter un dynamisme dans le territoire du Finistère autour du projet.
Je souhaite également monter des projets pédagogiques dans les écoles et véhiculer de nobles valeurs tels que le courage, la détermination le dépassement de soi et l’humilité.
 
A quoi ressemble ton quotidien en attendant le mois de novembre (départ de l’aventure) ?
Beaucoup de boulot, préparation du projet, recherche de sponsor, travail de communication etc…sport, ballades forêt et bord de mer…
Je prends quand même du temps pour mes petites activités sportives (plongée ++), les soirées entre amis, la pêche à la ligne avec des potes, la cueillette de champignons (ça, c’est mon côté champêtre), les restos et soirées en amoureux, la vie et ses plaisirs quoi…
 
Que prévois tu de faire à ton retour ?
Je compte profiter des gens qui m’entourent, mettre en place un travail de communication avec mes futurs partenaires pour raconter l’aventure, et créer un dvd de ma traversée. Il faudra également retourner à la vie active et rêver d’autres aventures et projets à venir…
RAME GUYANE 2017
Une belle rencontre et un projet que je suivrai de près, c’est certain.